Dans un communiqué de presse, la présidente (LR) du Département des Bouches-du-Rhône, Martine Vassal, appelle à sauver La Timone, Sainte-Marguerite et l’Hôpital Nord.

« L’État doit s’engager d’urgence pour concrétiser les annonces du Président de la République et aider l’hôpital public. Ce n’est toujours pas le cas aujourd’hui. L’efficacité du système ne peut plus reposer uniquement sur l’engagement et le courage exceptionnels de ses médecins, de ses infirmiers et de ses aides-soignants. À Marseille, l’AP-HM nécessite des moyens d’urgence absolue. L’AP-HM a permis, sans que personne ne puisse en douter, de limiter la progression du Covid dans notre Métropole, quand toutes les autres grandes villes, comme Paris ou Lyon, ont enregistré un nombre de victimes bien plus grand. Le plan de relance a été validé à la fin du mois de janvier, avec l’aide des collectivités et il faut maintenant passer aux actes, sans aucune suppression nouvelle de personnel. Il faut évidemment aller plus loin et lancer, au plus tôt, la reconstruction de La Timone pour moderniser en profondeur l’AP-HM et l’État doit nous y aider. Il faut sauver La Timone, Sainte-Marguerite et l’Hôpital Nord ! », écrit-elle dans un communiqué de presse.

Rappelons qu’en sa qualité de candidate à la Mairie de Marseille, Martine Vassal a fait de la réhabilitation de la Timone, l’une de ses priorités. Elle souhaite profiter du plan de modernisation de l’AP-HM pour donner une nouvelle dimension au deuxième CHU de France.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !