Le comité régional du tourisme dévoile sa campagne nationale de relance du tourisme en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Baptisée « On a tous besoin du Sud », elle se décline par département et repose sur trois phases : engagement, séduction et conversion.

« On a tous besoin du Sud ». Voilà le slogan qui a été choisi par le Comité régional du tourisme (CRT) Provence-Alpes-Côte d’Azur pour la relance auprès du grand public et des agences de voyage. Un message simple pour un impact fort ! Un message adapté à chaque territoire de la région et à ses spécificités. « La somme de tous ces messages et de toutes ces images reflètera l’impressionnante diversité de motifs et de joies touristiques de notre destination. Cette somme est la force de notre territoire. Elle sera aussi la force de notre campagne », souligne François de Canson, président du CRT.

Objectif : compenser la perte des clientèles internationales

Pendant deux mois, les réunions se sont enchaînées à un rythme soutenu. « Un travail considérable a été réalisé, de manière concertée, pour mettre sur pied, avant tous nos concurrents, un plan de relance inédit et très ambitieux pour stimuler le retour des clientèles françaises », souligne le CRT. Objectif : compenser la perte des clientèles internationales, qui représentent, en temps normal, 40% de nos touristes (dans les hôtels comme dans les campings).

Cette campagne, initiée dans une démarche collective, s’adressera donc à la fois à une cible nationale, qui sera sensible à la diversité accessible du territoire. Mais aussi à une cible de proximité, comme par exemple, les voisins d’Auvergne-Rhône-Alpes et d’Occitanie. « Nous voulons aussi encourager le tourisme local : un Marseillais peut découvrir la lumière de la Côte d’Azur et respirer l’air pur de nos Alpes. Un Niçois peut visiter la Provence. Un Alpin apprécier les embruns de la Méditerranée. »

, Une campagne de promotion inédite pour relancer le tourisme en région Sud, Made in Marseille

Spots publicitaires, affiches et site dédié

Le plan de relance est composée de trois phases : engagement, séduction et conversion.

Depuis plusieurs semaines, les professionnels du tourisme de la région Sud ont aménagé leurs établissements pour répondre aux exigences sanitaires et préparer leur réouverture. Pour démontrer qu’ils sont prêts à accueillir de nouveau les touristes, dès la semaine prochaine, ambassadeurs de la destination et professionnels du tourisme (hôtels, campings, prestataires d’activités, musées…) vont se mobiliser pour produire des messages d’attachement à la région sur leurs réseaux sociaux et outils de communication.

Acte II, place à la séduction avec une campagne promotionnelle sur différents supports d’une ampleur jamais réalisée en France pour la destination Provence. Le coup d’envoi est prévu le 28 mai, sous couvert des derrières annonces du premier Ministre. 3 000 spots publicitaires seront diffusés sur la plupart des chaînes nationales, près de 1 500 affiches déployées en milieu urbain et 1 200 dans les TER en région. Le tout associé à des publicités dans les médias régionaux.

Toutes les publicités renverront vers un site spécialement créé : www.onatousbesoindusud.fr. Il proposera des contenus « inspirationnels », mais aussi des contenus plus précis via les pages dédiées à chaque territoire et via les liens vers les sites des partenaires. Ce dispositif sera mis en ligne la dernière semaine du mois de mai.

Des idées de parcours seront proposées pour permettre aux clients qui connaissent déjà la destination Sud de découvrir des nouveautés (parcours d’art contemporain, nouveaux itinéraires thématiques, nouveaux établissements…) et aux clients qui souhaitent venir de présenter les pépites de la région. Sur les réseaux sociaux, un « social wall » mettra en avant les établissements, musées, activités, plages… qui auront réouvert, pour guider le client.

Pour un accompagnement sur-mesure

Dernier axe : la conversion. Il s’agit d’accompagner le client dans sa réservation. À cette fin, pour faciliter ses démarches, différentes solutions lui seront proposées via le site onatousbesoindusud : il pourra réserver en direct son hébergement via les liens des professionnels mis en avant ou réserver sa prestation avec l’un des partenaires privés de l’opération.

Différentes collaborations régionales vont ainsi débuter, avec Hotel.com du groupe Expedia (équipe commerciale basée dans la région), avec le groupe français Webedia pour les campings et locations et CoqTrotteur, pour les activités.

Le partenariat inédit avec le groupe Expedia permet une remise de 10 % au client, offerte par l’agence de voyage en ligne (et pas par l’hôtelier). De leur côté, les hôteliers s’engagent à pratiquer des conditions souples de report ou d’annulation pour rassurer le client. Hotels.com participe aussi à l’achat d’espace média pour développer le trafic et les ventes vers notre destination.

Pour les campings et les locations, le groupe français Webedia (comparateur easyVoyages) développera plusieurs partenariats publicitaires pour générer du trafic et développer les ventes, notamment vers le site TooCamp, dédié à l’hôtellerie de plein air.

Quant à l’entreprise régionale CoqTrotteur, elle proposera la vente en ligne de prestations et d’activités touristiques.

Mieux vendre la destination Sud

Le client français pourra aussi demander conseil et réserver son séjour en région via une agence de voyages française. « En effet, notre destination a l’habitude de travailler avec de nombreux tours opérateurs internationaux. L’idée est de décliner ces offres, initialement conçues pour l’international, dans une version aménagée, souligne le CRT. Il s’agit d’aider les opérateurs français à mieux nous vendre, notamment sur des produits à forte valeur ajoutée et une organisation plus complexe du voyage. Cette initiative va aussi aider le secteur à proposer une destination de substitution aux destinations internationales habituellement vendues. »

Aussi, dès la fin du mois de mai, et en partenariat Les Entreprises du Voyage, le CRT aura commencé à former plusieurs agences de voyages françaises pour leur faire découvrir « nos produits à forte plus-value et vendus par nos réceptifs (gastronomie dans les vignes, parcours d’art contemporain, expériences écotourisme et vélo…). »

Une campagne inédite et un budget record de 2,1 millions d’euros

Cette campagne fédère un budget de 2,1 millions d’euros affecté quasi exclusivement à de l’achat d’espaces. C’est un budget record pour une communication dédiée à la France pour la région Sud, qui s’additionne aux actions qui étaient déjà prévues. Chaque partenaire territorial a apporté une enveloppe comprise entre 20 000 et 200 000 euros. Ces contributions des partenaires territoriaux*, ont été doublées par la Région Sud, et abondées en plus par 350 000 euros issu du budget du CRT. Au total, c’est un budget de 968 000 euros apportés par les partenaires pour 1 120 000 euros par la Région et le CRT.

 « Il est à noter qu’à ce budget additionnel et dédié à 100% à cette campagne nationale exceptionnelle, s’ajoute les budgets pour les marchés internationaux qui sont pour l’instant sanctuarisés, précise le directeur général du CRT, Loïc Chovelon. Les actions déjà prévues pour séduire la clientèle internationale, pour un montant là aussi de plus de 2 millions d’euros avec notamment le support d’Atout France, seront déclenchés dès que ces marchés seront de nouveau accessibles. »

20 milliards d’euros de retombées annuelles

Provence-Alpes-Côte d’Azur est la deuxième région de France pour le poids du tourisme dans son économie. Avec près de 20 milliards d’euros de retombées annuelles, il représente 13 % du PIB de la région et 10% des emplois.

Juste avant la crise du Covid-19, 2019 a été une année réussie pour le tourisme en région Sud. La fréquentation est en effet restée soutenue et stable par rapport à 2018, avec plus de 212,5 millions de nuitées réalisées sur l’année. En 2019, les hôtels de Provence-Alpes-Côte d’Azur se sont particulièrement démarqués. Avec un total de 23,4 millions de nuitées (+3%), c’est la meilleure année enregistrée depuis 10 ans.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !