Depuis cinq ans, l’entreprise aubagnaise Gros-Mots confectionne décorations, logos et autres lettres surdimensionnés utilisées lors de ses événements, salons, foires ou congrès. Mais il y a deux mois, l’interruption brutale de son activité a fortement impacté la PME qui dépend du secteur événementiel. Et la relance passe par des messages sanitaires géants !

Annulations d’événements, reports… 80% de l’équipe, qui compte six salariés, a été placée en chômage partiel et 100 000€ de manque à gagner sont à déplorer. « Notre secteur principal est celui de l’événementiel, rappelle Laurence Lucari, co-fondatrice des Gros-Mots et élue Trophée Femme Chef d’Entreprise Prometteuse en 2017. Nous reprenons actuellement à temps partiel, deux équipes se relaient. Nous attendons que de nouvelles dates soient annoncées car pour beaucoup encore il est difficile de se projeter. »

, Les Gros-Mots, l’alternative aubagnaise pour faire passer le message de prévention sanitaire, Made in Marseille
©Gros-Mots

Aux grands maux, les grands mots

Il n’est pourtant pas question pour les gérants de rester inactifs plus longtemps. De nouveaux mots sont d’ores et déjà en conception dans l’atelier. Parmi eux, des bulles format bandes dessinées relayant des messages de prévention sanitaire. « “Lavez-vous les mains”, “Ne toussez pas”, “Où est votre masque ?” C’est une manière ludique et sympathique de rappeler de prendre des précautions. Pour le moment, ils sont prêts, disponibles pour nos clients et entreprises qui voudraient encourager à faire respecter les consignes sanitaires. » 

Et, évidemment, Laurence et son équipe ne sont pas les seuls à avoir été touchés par la crise. Les boutiques aussi sont dans une période charnière, sans compter le secteur automobile. « Aujourd’hui, nous sentons qu’il y a des frémissements sur tout ce qui va être décorations commerciales, de vitrine, indique l’entrepreneuse. Les grandes lettres avec des accroches pour interpeller le regard des passants vont être très demandées. De plus, nous allons sans doute avoir des demandes des concessions automobiles qui ont elles aussi besoin de remettre en route les ventes. »

Et quitte à prendre un peu d’avance, l’entreprise travaille déjà à l’élaboration de nouveaux supports et décorations pour la période de Noël. « C’est le moment de réfléchir à des pièces décoratives et créatives pour bien aborder ce temps fort de l’année. »

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !