Selon une étude réalisée par les hôpitaux de Paris (AP-HP), le médicament tocilizumab pourrait limiter l’aggravation de la maladie provoquée par le Covid-19 chez un patient malade et lui éviter la phase de réanimation. Les résultats de cet essai thérapeutique seront soumis à publication dans une revue scientifiques d’ici quelques semaines.

Un essai contrôlé du tocilizumab a été mené en collaboration de recherche académique Covid-19 entre l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), les Universités et l’INSERM-REACTing. Le tocilizumab est un anticorps qui bloque le récepteur de la cytokine interleukine-6 et est notamment utilisé dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde. Cet immunologie-modulateur est aujourd’hui au centre des recherches scientifiques, car il réduirait significativement le nombre de patients en réanimation.

Pour cet essai, des patients ont été sélectionnés dans le cadre de leur hospitalisation pour une pneumonie Covid-19, moyenne ou sévère, hors cas de réanimation. Au total, comme le souligne le erapport l’AP-HP, « 129 patients ont été randomisés : 65 pour traitement habituel + tocilizumab et 64 pour le traitement habituel. Le critère de jugement principal a été atteint chez une proportion significativement plus faible de patients dans le bras tocilizumab ».

Des résultats qui seront soumis à publication dans une revue scientifique et qui devraient être confirmés au cours de nouveaux essais. 

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !