Depuis des semaines à Marseille, « une armée » de spécialistes en immunologie travaille sur des pistes de traitements adaptés aux complications graves du coronavirus. Le projet nommé Explore Covid-19 est dirigé par le professeur Éric Vivier.

Le projet de recherche marseillais Explore Covid-19, dirigé par l’immunologue Éric Vivier, vient de lancer des essais cliniques pour tester un traitement contre le Covid-19. Un essai randomisé en double aveugle qui testera l’avdoralimab sur 108 patients graves à la Timone, l’hôpital Nord, et Laveran.

Une majorité des complications graves des malades du Covid-18, serait liée à une « sur-réponse immunitaire », nous précisait l’immunologue. Inflammations, pneumonie et syndromes de détresse respiratoire aiguë (SDRA), des réaction que produirait le corps lui-même en réponse au virus.

Dans une première phase, le projet Explore Covid-19  a tenté d’identifier et de tester des molécules capables de réguler cette réponse immunitaire. « Nous avons déjà conçu beaucoup de traitements de ce type, et cherchons à déterminer s’ils sont efficaces dans ce cas précis », expliquait Éric Vivier.

, L’avdoralimab, un nouveau traitement testé contre le Covid-19 à Marseille, Made in Marseille
Éric Vivier (copyright JM Huron)

Un premier patient traité avec l’avdoralimab

Cette première phase d’étude « translationnelle exploratoire » a permis aux chercheurs d’observer « des niveaux élevés de C5a et une suractivation des cellules myéloïdes dépendantes de C5a, qui contribueraient à l’inflammation des poumons », selon l’immunologue.

Une observation qui a dirigé l’équipe vers un traitement existant : l’avdoralimab. La molécule est développée pour le traitement du cancer par Innate Pharma, société dont Éric Vivier est le directeur scientifique. « Un anticorps monoclonal qui bloque C5aR et a le potentiel de réduire la réponse inflammatoire dans les poumons ».

Le projet Explore Covid-19 entre donc  en phase 2 avec des essais cliniques. Elle doit doit évaluer « la tolérance et l’efficacité d’avdoralimab (IPH5401), son anticorps anti-C5aR, chez des patients atteints d’un COVID-19 entrainant une pneumonie sévère ». Innate Pharma annonce qu’un premier patient reçoit déjà le traitement.

, L’avdoralimab, un nouveau traitement testé contre le Covid-19 à Marseille, Made in Marseille
L’Hôpital Nord à Marseille participe à l’essai clinique

108 patients pour un essai clinique « randomisé, en double aveugle » à Marseille

L’essai clinique sera conduit à l’Hôpital de la Timone, à l’Hôpital Nord de Marseille (Hopitaux Universitaires de Marseille – AP-HM) et à l’Hôpital Laveran (HIA-Laveran). Baptisé “FORCE”, il sera « multicentrique, randomisé, en double aveugle contre un placebo, évaluant avdoralimab chez des patients atteints d’une pneumonie sévère due au COVID-19 ».

Les chercheurs le conduiront sur un total de 108 patients de 18 à 80 ans atteints de Covid-19 avec pneumonie sévère. Ils seront répartis en deux cohortes : une sans syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA), et une autre avec SDRA et admise en soins intensifs. Dans chaque cohorte, les patients recevront soit avdoralimab soit un placebo.

Les premiers résultats devraient être communiqués dans les prochaines semaines.

Avdoralimab dans le cancer:
Selon Innate Pharma : Avdoralimab est un anticorps thérapeutique qui se lie spécifiquement et bloque les récepteurs C5aR sur les cellules myéloïdes suppressives (MDSC) et les neutrophiles. Avdoralimab est actuellement évalué dans un essai de Phase I chez des patients présentant des tumeurs solides, dont un cancer du poumon non à petites cellules ou un carcinome hépatocellulaire.
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !