Le plan de déconfinement du Gouvernement est présenté cet après-midi par le Premier Ministre à l’Assemblée nationale. Les plages ne réouvriront pas avant le 1er juin.

Très attendue en pleine épidémie de Covid-19, la déclaration d’Édouard Philippe sera suivie d’un débat et d’un vote des députés. Pour cette séance historique, seuls 75 députés au maximum sur 577 pouvaient être présents, à proportion de la taille des groupes politiques, avec les ministres et les fonctionnaires.

Le confinement a été efficace pour éviter la saturation de nos capacités hospitalières (…). Depuis le 14 avril dernier, le nombre de cas diminue (…). Depuis le 8 avril, le nombre de cas en réanimation diminue. La décrue est engagée, elle est régulière, lente, mais régulière (…). Un confinement prolongé au delà du strict nécessaire aurait pour la nation des conséquences gravissimes” a expliqué le Premier Ministre en introduction.

De son côté, la Préfecture du département a précisé : “Dans les Bouches-du-Rhône, les mesures suivantes restent effectives :

– L’accès, la fréquentation et la circulation de personnes sur l’ensemble du littoral et des plages du département sont interdits ;

– La baignade en mer est interdite sur l’ensemble de la bande littorale des 300 mètres à compter du rivage, de toutes les plages du département des Bouches-du-Rhône ;

– La circulation piétonne sur le sentier du littoral du département des Bouches-du-Rhône est également interdite à toute personne ne pouvant en justifier la stricte nécessité ;

– L’accès aux massifs et forêts du département est interdit.” 

 

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !