Le plan de déconfinement du Gouvernement a été présenté cet après-midi par le Premier Ministre à l’Assemblée nationale, avant d’être soumise au vote des députés. Il a précisé les conditions d’utilisation des transports en commun. 

Lors de sa présentation du plan de déconfinement prévu pour le 11 mai, le premier ministre Édouard Philippe a abordé la question des transports en commun, « où les gestes barrière sont particulièrement difficiles ».

Les masques seront obligatoires dans tous les transports en commun : bus, tramway, métro…

D’autre part, afin de gérer au mieux la distanciation physique, un siège sur deux pourra être condamné. Un marquage au sol sur les quais est également demandé pour encourager la séparation des passagers en attente. Les heures de pointes pourraient être réservées aux travailleurs, et la fréquence des services augmentée à partir du 11 mai.

Les collectivités et régies de transport devront arrêter les conditions de mises en oeuvre précises » de ces mesures, a précisé le premier ministre.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !