Le nouveau propriétaire du château de la Barben s’engage auprès des entreprises et artisans locaux pour préserver l’emploi et l’économie en Provence. Une plateforme a été créée pour répondre à cette problématique.

Protéger l’économie locale à travers le patrimoine. Telle est l’idée qu’a fait germer Vianney d’Alançon, nouveau propriétaire du château de la Barben. Lors du rachat du domaine, quatre axes avaient été déployés pour mettre en lumière le territoire provençal : faire vivre le patrimoine, protéger l’environnement et l’agriculture de proximité, y développer le spectacle vivant et mettre en valeur les savoir-faire régionaux.

Avec la crise sanitaire, qui a inévitablement découlé sur une crise économique, l’heure est à l’anticipation. A cet égard, l’entrepreneur annonçait ce mardi la création d’une plateforme, baptisée Rejoignez la Barben, et dédiée au soutien de l’économie régionale à travers la renaissance de ce site historique.

400 emplois créés dans ce plan de relance économique en Provence

Ainsi, 20 millions d’euros seront investis sur l’année en faveur des entreprises et des travailleurs fortement impactés par la crise. 200 emplois directs et autant d’emplois indirects sont créés en faveur de ce plan de relance de l’économie en Provence. « L’artisanat est un domaine très fragile, nous voulons les soutenir, garantie Vianney d’Alançon, qui se dit prêt à s’engager en tant qu’acteur sur le territoire. Le château de la Barben représente plusieurs années de réhabilitation pendant lesquelles nous devrons faire appel à des métiers d’art et à des savoir-faire en disparition en France, il est important de les soutenir pour ne pas qu’ils fassent faillite et soient en difficulté. Nous sélectionnerons les entreprises qui viennent nous voir en recrutant ceux qui sont le plus dans le besoin. J’ai la volonté de replacer l’homme et l’environnement au coeur des préoccupations en revenant à l’économie du réel, enracinée dans une région et faite de visages. »

, Le château de La Barben, acteur du plan de relance de l’économie locale, Made in Marseille

Ce projet entrepreneurial intervient donc dans une dynamique de l’emploi largement relayée sur le territoire, notamment grâce à la participation de Pôle Emploi avec qui l’entrepreneur s’est associé depuis février dernier.

Les propositions d’embauches sont déjà ouvertes sur la plateforme, représentant différents domaines d’activités (accueil, agronomie, communication, BTP, sécurité, spectacle vivant, transports…). Ces embauches permettront de répondre aux quatre axes envisagés sur le site de la Barben et d’assurer son ouverture en 2021. Artisans et entreprises sont donc invités à participer à ce projet d’envergure, symbolisant aussi une lueur dans un contexte économique fortement perturbé.

Vianney d’Alançon choisit de tenir le cap d’une ouverture du site historique à La Barben en 2021 suite au rachat du domaine fin décembre 2019. Le nom et les contours précis du projet qui s’étendra sur 400 hectares autour du château classé monument historique, situé à 25 min d’Aix-en-Provence, seront dévoilés dans les semaines qui viennent.

Inscriptions via la plateforme.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !