Il y a quelques jours, les pompiers des Bouches-du-Rhône ont effectué le premier test de “Jacqueline”, le robot aux rayons UV qui servira à désinfecter les Ehpad du département.

En vue du déconfinement, les initiatives de décontamination se mettent en place. Dans le département des Bouches-du-Rhône, Jacqueline fait de la concurrence à son grand-père Wall-E. En effet, le robot va participer à l’anéantissement du coronavirus en éliminant toutes les bactéries qui se hissent sur son passage.

Le robot a été créé par la société Xenes dont le siège social se trouve à Saint Antonio au Texas. Face à la pandémie, l’entreprise AB Médica, spécialisée dans la distribution de dispositifs médicaux hautement innovants pour laparoscopie et traitements endovasculaires, et équipée du robot Jacqueline, a souhaité prêter son dispositif au Département des Bouches-du-Rhône afin de décontaminer les Ehpad du département.

, Un robot pour décontaminer les Ehpad testé par les pompiers, Made in Marseille
Jacqueline, le robot spécialement conçu pour éliminer les bactéries   Crédit : Pompiers 13

Un dispositif privilégié

Semblable à une machine de ménage de grande surface intelligente, Jacqueline aura pour mission l’extermination des microbes grâce à un système d’UV (ultraviolets).

Seulement cinq robots de ce type sont présents sur le territoire. A l’issue de l’expérimentation, le robot aidera à la désinfection des Ehpad des Bouches-du-Rhône, dans le but de répondre aux besoins sanitaires de cette période de crise exceptionnelle.

, Un robot pour décontaminer les Ehpad testé par les pompiers, Made in Marseille
Crédit : Pompiers 13

 

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !