337 millions d’euros vont être affectés aux hôpitaux marseillais en vue de la réhabilitation de l’Hôpital de la Timone, la construction d’un hôpital pour enfants, d’une maternité et d’un nouveau Samu.

Hier à Paris se tenait la réunion de validation du dossier Copermo de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille. A cette occasion, la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé au professeur Yvon Berland, candidat LREM à la Mairie de Marseille, l’octroi de 337 millions d’euros, financés par l’État et les collectivités locales, « pour réhabiliter et étendre les hôpitaux marseillais ».

Les travaux prévoient notamment la réhabilitation de la Timone, la construction d’une maternité et d’un hôpital pour enfants ainsi que la rénovation du Samu. Concernant l’hôpital Nord, celui-ci sera réhabilité et son service de réanimation étendu.

La Timone est l’un des plus anciens CHU de France – le deuxième par son importance – et fait déjà l’objet d’un vaste plan de réhabilitation. Le projet de l’AP-HM pour le transformer en structure performante et adaptée aux besoins actuels a été récemment validé par le Comité interministériel de performance et de modernisation de l’offre de soins (le Copermo) ; pour un montant total de 360 millions d’euros, dont 150 millions à la charge des collectivités.


, 337 millions d’euros pour la réhabilitation des hôpitaux marseillais, Made in Marseille
A (re)lire Un hôpital pour enfants avec maternité flambant neuf en projet à La Timone

Dans un communiqué de presse, Yvon Berland a salué « la direction de l’APHM et les médecins pour avoir présenté un dossier particulièrement solide et apprécié par le ministère de la Santé. Ces travaux récompensent leur dévouement et l’énergie qu’ils mettent – aux côtés de l’ensemble du corps hospitalier – au service des Marseillaises et des Marseillais. » S’il est élu en mars prochain, il poursuivra cette collaboration avec l’Etat et les collectivités territoriales.

« Incontestablement, le rôle d’Yvon en tant qu’ancien président d’Aix-Marseille Université, ancien doyen de la Faculté de médecine et proche du gouvernement, aura été décisif », déclare Renaud Muselier, dans un communiqué de presse. Il indique également que la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur prendra « évidemment sa part dans cet effort collectif qui va permettre à tous les patients des hôpitaux de Marseille d’être mieux accueillis et mieux pris en charge, dans de meilleures conditions. »

La Timone : un argument de campagne qui fâche

Le professeur Frédéric Collart a également fait part de sa réaction, par voie d’un communiqué de presse intitulé : « la validation du projet de modernisation de l’AP-HM, nous la devons à Martine Vassal ». Dans le cadre de sa campagne pour les municipales, il est le Monsieur « santé » de la candidate LR, qui souhaite profiter du plan de modernisation de l’AP-HM pour donner une nouvelle dimension au deuxième CHU de France.

Ainsi, si pour lui cette annonce est « particulièrement satisfaite », il ne manque pas de rappeler que cette décision a été rendue « possible grâce à la participation du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix- Marseille-Provence, dont la présidente Martine Vassal s’était engagée en juillet dernier à apporter 75 millions d’euros au financement du projet ».

Par ailleurs, le professeur estime que l’Etat a fait « preuve d’irrespect » en réservant cette annonce à Yvon Berland, candidat LREM : « le Gouvernement n’a pas cru bon de nous en informer (…) et a fait le choix surprenant de mépriser l’engagement et le travail réalisé par les acteurs locaux. » 

En dernier lieu, il exprime son regret de ne pas voir intégrer dans ce plan de modernisation, la rénovation de la maternité de l’Hôpital Nord : « c’est pourquoi notre volonté est de financer cette réhabilitation dans le cadre du projet que nous portons pour Marseille », conclut-il.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !