L’événement Marseille Provence Gastronomie revient en 2020, après une année 2019 riche en manifestations populaires autour du terroir provençal. Parmi les grands événements annoncés au printemps prochain, on retient « le plus grand banquet du monde » qui se tiendra sur la Corniche, face à la mer.

Ce grand banquet sera « Une grande table dressée face à la mer au soleil couchant, des assiettes gastronomiques confectionnées par des chefs » sur la Corniche, précise Provence Tourisme. Rendez-vous le 31 mai 2020.

Michel Portos, chef étoilé, travaille sur le projet : « L’initiative vient d’Arnaud Castagnède, à la tête du Cloître dans le 13e arrondissement, qui a eu l’idée folle de lancer le plus grand banquet du monde… On est en train de penser un projet et on cherche le fil conducteur. L’idée est de vendre les repas et de reverser les bénéfices aux associations. On voudrait aussi faire participer les jeunes des quartiers. L’année dernière, on n’a pas eu l’autorisation pour le faire sur la Corniche ou le Prado. Cette année, ce sera sur la Corniche, on est en pleine discussion pour aboutir à un vrai projet avec du fonds ».

Mais MPG2020, ce sera aussi le grand retour des Dîners Insolites. Sans conteste, l’un de plus beaux succès de MPG2019. 30 dates programmées dans des lieux incontournables, intimistes ou originaux qui se détournent de leurs usages habituels pour s’ouvrir au public le temps d’un dîner.

Découvrir le patrimoine autrement

L’occasion de découvrir ou redécouvrir les pépites du patrimoine architectural, industriel, culturel, agricole ou encore naturel du territoire des Bouches-du-Rhône. De l’insolite à tous les étages avec un seul mot d’ordre pour les chefs et les cuisiniers aux fourneaux : mettre en valeur les productions locales. Rendez-vous du 21 juin au 20 juillet.

« Cette nouvelle formule est ambitieuse et milite pour la reconnaissance de la gastronomie provençale, le développement des circuits courts, le maintien d’une agriculture durable et la promotion d’une alimentation saine pour tous. »

« Notre volonté est de créer une dimension solidaire, dans tous les acteurs de ce banquet, souligne Arnaud Castagnède. On retrouvera la table de Cana, traiteur d’insertion et la formation des Apprentis d’Auteuil. On souhaite aussi mettre en place un banquet responsable en utilisant un maximum de produits locaux et bio. »

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !