La semaine dernière, nous avons suivi un groupe de collégiens des quartiers prioritaires, accompagnés par l’entreprise Suez à la découverte des métiers du tri et du recyclage au centre de tri à Jas de Rhode (Pennes Mirabeau) dans le cadre de l’opération Tous en stage. Objectif : sensibiliser les jeunes aux métiers d’avenir.

C’est important que l’on soit sensibilisé aux métiers du développement durable pour mieux traiter la planète“. Farah, collégienne en quartier prioritaire, est venue effectuer une journée découverte au centre de tri à Jas de Rhode aux Pennes Mirabeau. Cette opération menée en partenariat par le groupe Suez et le dispositif Tous en stage est une nouvelle façon d’aborder le stage de troisième pour les quartiers REP (réseaux d’éducation prioritaire) et REP+ (réseaux d’éducation “super” prioritaire). L’association permet aux élèves de se familiariser avec les métiers de l’environnement, à travers une première expérience dans le monde du travail.

Le stage se réalise en groupe de 10 à 20 collégiens, qui au lieu de passer une semaine dans une seule entreprise, visitent chaque jour une entreprise différente. L’objectif : élargir le champs des métiers possibles dans le domaine du développement durable notamment, et faire découvrir plusieurs univers aux jeunes étudiants.

Ce projet s’inscrit dans les engagements de Suez pour Paqte, le projet de mobilisation des entreprises pour les quartiers prioritaires de la ville, mis en place par le ministère de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales.

, Avec Tous en stage, les collégiens des quartiers prioritaires sensibilisés au développement durable, Made in Marseille
Les collégiens en visite du centre de tri, encadrés par le groupe Suez

Une journée enrichissante

Après avoir effectué un jour chez Chronopost,  puis chez Rexel, les élèves des quartiers REP de Marseille se donc sont rendus au centre de tri à Jas de Rhode aux Pennes Mirabeau. Accompagnés par le groupe Suez, les enfants ont débuté leur journée immersive par un film de présentation de l’entreprise suivi d’un quizz et d’un texte à trou. 

S’en est suivie la visite de l’usine de tri, avec la découverte d’une multitude de métiers du recyclage : “tri des déchets, traitement de l’eau… je ne savais pas que ça existait“, s’enthousiasme l’un des élèves. L’après-midi s’est animée sous forme d’ateliers. Les élèves ont participé à des jeux de cartes avec des ressources (arbres, sables, pétrole,…)  à associer avec ce que l’on peut en obtenir comme le papier ou le plastique.

Un atelier de création d’entreprise a ensuite été mis en place. Les collégiens ont pu réaliser un pitch de leurs projets devant la classe. “Il faudrait intégrer les problèmes liés à l’environnement dans les dessins animés pour que les enfants prennent conscience de l’importance du développement durable” partage Farah, soucieuse de l’avenir de la planète. Sarah, sa camarade de classe propose de “nettoyer les côtes grâce à un robot marin“. La journée s’est terminée sur un débriefing de la découverte du centre de tri. 

, Avec Tous en stage, les collégiens des quartiers prioritaires sensibilisés au développement durable, Made in Marseille
Les collégiens ont pitché leur projet devant la classe

Les métiers du futur

De son côté, Sarah Walbert Courtin du pôle innovation social de Suez, souligne l’importance des enjeux de sensibiliser les jeunes à ces nouveaux métiers, afin qu’ils apprennent les bons gestes et qu’ils arrêtent “tous ces mécanismes qui, pour eux, sont totalement anodins, alors qu’ils dégradent notre environnement“. Avec cette action, Suez entend démontrer son engagement en faveur des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville pour susciter des vocations et donner de bonnes habitudes. “Ces astuces du quotidien n’ont l’air de rien mais elles aident les professionnels du tri à mieux faire leur travail” et font prendre conscience aux générations futures de l’impact bénéfique qu’elles pourraient avoir sur la planète.

L’entreprise a accueilli 632 élèves de 3ème pour leur stage durant l’année 2018/2019. Elle s’implique depuis longtemps sur les sujets d’inclusion notamment par le biais de sa Direction de l’Innovation sociale, ses Maisons pour Rebondir et son entreprise Rebond Insertion. Elle s’est d’ailleurs engagée à accueillir 1000 élèves de 3ème issus des quartiers prioritaires de la ville partout en France durant l’année scolaire 2019/2020.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !