Le nouveau président d’Aix-Marseille Université, Eric Berton, a présenté ses vœux au personnel, retraçant les grandes priorités de sa mandature.

Partagée. Attractive. Innovante et rayonnante. Voilà les quatre maîtres-mots de ce début d’année pour l’avenir d’Aix-Marseille Université (Amu).

Son nouveau président, Eric Berton, élu il y a quelques jours a formulé ses premiers vœux au personnel.

Si l’action du nouveau mandat s’appuiera sur « la force des acquis réalisés au cours des dix dernières années d’Amu », elle repose également sur trois piliers : le renforcement des missions fondamentales de l’université à savoir la formation, la recherche et l’innovation ; l’affirmation du positionnement d’Amu comme une grande université internationale et l’amélioration de la qualité de vie au travail.

Le parcours étudiant repensé et renforcé

Pour favoriser la réussite des étudiants, le parcours va être repensé dans son intégralité, avec d’abord une communication renforcée au lycée, via un Pass Amu et dès les premiers pas à la faculté, un accompagnement appuyé dans le cadre de la stratégie « Réussir son premier semestre », conçu avec les équipes pédagogiques.

Par ailleurs, pour Eric Berton, « l’obtention du diplôme ne mettra pas fin à l’accompagnement de l’étudiant puisque le rôle de l’université est aussi de faciliter son insertion professionnelle ». D

ans ce but, il entend « stimuler l’entreprenariat » via les incubateurs d’Amu et mettre en valeur les diplômés grâce à une plateforme baptisée « compétences étudiants ».

Passer de vocation à dimension internationale

Aix-Marseille Université figure parmi les plus importantes universités francophones du monde. « Amu est aujourd’hui une université à vocation internationale, mais notre positionnement doit aujourd’hui passer de vocation à dimension internationale ! Pour cela, nous devons apprendre à penser international ! »

L’une des ambitions sera de « favoriser durablement la prééminence de l’université dans le paysage scientifique européen et international », en devenant également une référence pour le monde socio-économique, « notamment par sa capacité à apporter des réponses novatrices aux multiples enjeux sociétaux auxquels nous sommes confrontés. C’est notre responsabilité sociétale », assure le nouveau président.

Dans cette optique, le lien entre interdisciplinarité et formation-recherche sera renforcé.

Penser international, c’est aussi faire de la mobilité, « une mobilité internationale réciproque ; attirer les étudiants et les universitaires du monde entier dans des programmes d’études ou de recherches spécifiques et de très grande qualité ». 

Eric Berton a également insisté sur l’enjeu européen, en terme d’attractivité académique et économique. « L’accès aux financements européens joue en effet un rôle essentiel sur les conditions dans lesquelles sont menées les projets de recherches sur le site d’Aix-Marseille. C’est aujourd’hui une source de financement majeure pour des projets de recherche d’envergure ».

Amu veut répondre aux enjeux du XXIe siècle

La diffusion de la culturelle scientifique de l’Université sera, elle aussi, renforcée pour promouvoir la recherche d’Amu. « Notre mission, en tant qu’établissement d’enseignement supérieur, est de répondre aux enjeux du XXIème siècle. C’est aussi notre rôle, notre responsabilité d’être force de propositions auprès des acteurs publics ; nous en avons la capacité, mais surtout la légitimité.»

Pour relever ces défis, le développement durable et la responsabilité sociétale seront, de manière transversale, au cœur des politiques, des stratégies et des actions, dans les domaines de la formation, la recherche et au sein de la vie de l’établissement.,

« Toute notre énergie sera consacrée au bien vivre ensemble, à une politique sociale de proximité, à l’épanouissement des personnels et des étudiants », insiste Eric Berton.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !