Une très bonne nouvelle pour le développement de l’agriculture et l’environnement dans la région PACA. La Commission européenne vient d’accorder une enveloppe de près de 500 millions d’euros pour aider les agriculteurs de la région à mieux gérer leur quotidien, mais aussi pour la préservation de l’environnement, des paysages et des ressources et l’amélioration de la qualité de vie dans les territoires ruraux et la diversification de l’économie locale.

, L’Europe verse 476M€ à la région pour l’agriculture et l’environnement !, Made in Marseille
Paysage traditionnel provençal avec ses vignes et oliviers

Cet accord signé le 13 août 2015 entre la région PACA et l’Europe entre dans le cadre du Programme de Développement Rural 2014-2020 du FEADER (Fonds Européen Agricole de Développement Rural) de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

« Nous sommes fiers d’être parmi les toutes premières Régions françaises à voir notre Programme de Développement Rural approuvé par la Commission européenne. […] L’approbation du Programme de Développement Rural est une excellente nouvelle pour les acteurs ruraux de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Doté de 476 M€, ce programme nous permettra de renforcer l’action publique en faveur d’un développement équilibré de la région, en soutenant l’agriculture et les territoires ruraux grâce à des mesures concrètes. Les effets seront importants sur l’emploi, l’économie locale, les services à la population et la préservation de l’environnement » indique Michel Vauzelle, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

, L’Europe verse 476M€ à la région pour l’agriculture et l’environnement !, Made in Marseille
Paysage traditionnel provençal avec ses lavandes

Sur la période 2014-2020, près de 1,2 milliard d’euros de fonds structurels bénéficiera au territoire régional, avec des responsabilités de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur considérablement renforcées dans leur gestion. La Commission européenne avait déjà validé, en décembre 2014, le programme opérationnel FEDERFSE (Fonds Européen de Développement Régional et Fonds Social Européen) et le programme opérationnel interrégional alpin (FEDER), programmes dont la Région assure l’Autorité de gestion.

 

476 M€ pour quelles actions ?

– favoriser l’installation et la reprise des exploitations,

– favoriser le transfert de connaissances et l’innovation dans les secteurs de l’agriculture et de la foresterie, ainsi que dans les zones rurales,

– améliorer la viabilité des exploitations agricoles et la compétitivité de tous les types d’agriculture et promouvoir les technologies agricoles et forestières innovantes,

– promouvoir l’organisation de la chaîne alimentaire, y compris la transformation et la commercialisation des produits agricoles, le bien-être animal, ainsi que la gestion des risques dans le secteur de l’agriculture,

– restaurer, préserver et renforcer les écosystèmes liés à l’agriculture et à la forêt,

– promouvoir l’utilisation efficace des ressources et soutenir la transition vers une économie à faibles émissions de CO2 et résiliente aux changements climatiques, dans les secteurs agricole et alimentaire ainsi que dans le secteur forestier,

– promouvoir l’inclusion sociale, la réduction de la pauvreté et le développement économique dans les zones rurales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !