Ce samedi, les gérants du Comptoir d’Endoume (7e) invitent les Marseillais à célébrer avec eux leur deuxième anniversaire. Au programme : tapas et concert en live.

Au départ, l’idée était d’ouvrir un bar de copains, comme cela se fait à Paris, où l’ambiance serait cosy, les mets et les alcools de qualité. Le petit bar, que les gérants définissent encore comme étant « à la bonne franquette », est pourtant devenu l’un des repaires marseillais au coeur du 7e arrondissement.

A peine entré dans le patio, le ton est donné. Un premier comptoir accueille les clients, qui trouvent rapidement leur place sur les banquettes en bois, pendant que les serveurs s’affairent d’une pièce à l’autre, slalomant entre les visiteurs qui remplissent systématiquement le bar en soirée. Et samedi soir ne dérogera pas à la règle avec la fête d’anniversaire, pour laquelle les habitués ont déjà posé leur réservation.

Une histoire de copains

Oui, le Comptoir d’Endoume a ses adeptes, et pour cause ! Cuisine du chef étoilé Ludovic Turac, du restaurant Une Table au Sud, et Gianni Costagli, du Petit Plat, qui s’associent pour apporter le meilleur de la gastronomie française, en élaborant leurs plats avec des produits frais, que les clients peuvent déguster sous forme de tapas.

« Nous sommes un noyau de cinq copains. Quand nous avons ouvert, il n’y avait pas vraiment l’offre tapas sur Marseille comme nous l’imaginions. C’est comme cela qu’est né le concept du Comptoir d’Endoume, racontent les gérants. Nous mettons un point d’honneur à sélectionner les meilleurs produits en provenance de différents endroits. Ils sont principalement français, et nous essayons de cuisiner local. »

Côté bar, les vins sont minutieusement sélectionnés et viennent de tous horizons, les cocktails sont travaillés par un mixologue, en collaboration avec la fameuse herboristerie du Père Blaize. D’autres alcools sont proposés à la carte, qui ne jouissent pas forcément d’une grande notoriété mais sont choisis pour leur valeur gustative.

, Le Comptoir d’Endoume fête ses deux ans ce week-end !, Made in Marseille
Crédit photo : ©Valentin Chalandon

Savoir se réinventer

Un travail stratégique, suivant les saisons, qu’il soit question de vin ou de nourriture. « L’idée est de partir sur quelque chose de différent tout en restant dans le qualitatif, et on écoute toujours les gens qui nous entourent, pour essayer d’améliorer nos prestations », continuent-ils. D’ailleurs, l’une des habitudes du Comptoir est de surprendre ses clients en changeant de décoration à chaque fermeture, en proposant une nouvelle carte tous les mois avec des suggestions chaque semaine et en organisant des soirées à thème.

Le mardi, les groupes pop en live investissent le Comptoir ; le mercredi est notamment consacré au partenariat du Comptoir avec le Rotary Club du Pharo, un réseau engagé auprès de nombreuses associations humanitaires. Une partie des bénéfices de ces soirées est reversée à l’association qu’ils ont conjointement choisie. Mais le Comptoir d’Endoume est surtout un after work où les gens discutent dans une ambiance musicale, en dégustant les fromages et charcuteries locaux, dans un esprit « comme à la maison ».

Samedi, place donc à la fête à l’occasion des 2 ans ! Pour célébrer cet anniversaire en bonne et due forme, l’un des barmen du Comptoir d’Endoume, Quentin Nicodémi (un habitué des scènes musicales), poussera la chansonnette aux côtés des membres du groupe Altea, toujours dans l’esprit, selon les gérants, de « proposer quelque chose de différent. Il va y avoir beaucoup de monde, l’intérieur est déjà complet en réservations. Si ça marche bien entre le groupe et Quentin, on espère les revoir au Son des Guitares, où se produit Altea. Ça fait partie de l’image du Comptoir, les copains qui s’entraident. »

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !