Le grand projet de la région Sud de plantation d’un million d’arbres en deux ans remporte un vif succès. En campagne, les candidats aux municipales passent commande. 800 000 promesses de plantation ont été enregistrées.

Lancé il y a seulement quelques semaines, le plan de la région Sud de plantation d’un million d’arbres, dont 200 000 en zone urbaine et péri-urbaine, d’ici à 2021, pour une somme de 3 millions d’euros, est déjà un succès. En campagne, les candidats, principalement les maires sortants, ne s’en privent pas et passent commande. Ce sont 800 000 promesses de plantation qui ont été enregistrées jusqu’à présent, par les maires des communes à travers la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

A titre d’exemple, Nice souhaite en acquérir 30 000 pour les planter en bordure de la ligne de tram. A Toulon, 25 000 sont prévus. A Aubagne, où le dispositif a été lancé le 12 novembre, avec la plantation du tout premier arbre, ce sont plus de 2000 arbres qui devraient venir apporter plus de verdure.

Et à Marseille ?

Pour l’heure, à Marseille, une seule demande a été formulée. Elle émane du candidat, désormais sans étiquette, Bruno Gilles, (ex-LR), qui souhaite la plantation de 25 000 arbres dans la cité phocéenne. Martine Vassal « ne m’a rien demandé », assure Renaud Muselier.

Et pour cause, la présidente de la Métropole Aix-Marseille Provence et la candidate LR à la mairie de Marseille a lancé son propre programme « une naissance, un arbre ». Si elle est élue maire de Marseille, elle s’engage à planter autant d’arbres que de naissances jusqu’à la fin du mandat, soit près de 80 000 nouveaux-nés marseillais.

Renaud Muselier s’amuse à qualifier ce programme, qui s’inscrit dans le cadre de la Cop d’avance « d’arbrethon », « c’est pourquoi, je l’ai lancé avant les municipales. Personne ne l’a critiqué d’ailleurs, il n’y a aucun débat possible surtout que j’en paye 80% ». 

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !