C’est une question qui revient souvent dans le débat public : quels droits et quelle protection pour les travailleurs indépendants qui opèrent sur les plateformes comme Uber ou Deliveroo ? Ce vendredi 19 mars, le Parlement européen a décidé d’y répondre en organisant un webinaire sur la thématique : “Travailleurs des plateformes numériques : quelle approche européenne ?”, en présence de deux députées européennes qui répondront aux questions des internautes en direct.

Ils sont livreurs pour Deliveroo, chauffeurs Uber … Ces travailleurs, pour la plupart des indépendants, sont de plus en plus nombreux à entrer sur le marché des plateformes, qui connaît un essor considérable depuis plusieurs années. Et la crise sanitaire aura, comme pour beaucoup d’autres, aussi fragilisé ces secteurs d’activités, faisant émerger des problématiques déjà concrètes quant aux conditions de travail de ces professionnels.

Le rapport d’initiative du Parlement européen “Conditions de travail, droits et protection sociale justes pour les travailleurs de plates-formes – nouvelles formes d’emploi liées au développement numérique”, est actuellement en cours de discussion. Il devrait conduire à une proposition de directive européenne qui, une fois adoptée, devra être transposée dans la législation nationale de chaque État membre de l’Union.

À cet égard, le Bureau du Parlement européen à Marseille en partenariat avec La Plateforme, le Centre d’Information Europe Direct Provence et la Maison de l’Europe Côte Azur-Var, propose un événement digital pour échanger, faire connaître et appréhender ce sujet de société.

Quel encadrement pour les travailleurs des plateformes ?

« Pour cet événement numérique, nous voulons avant tout parler du cadre, c’est-à-dire de la situation actuelle des plateformes numériques, pourquoi ce rapport d’initiative mais aussi ce qui est attendu de la part des travailleurs et des plateformes, indique Muriel Mouret, directrice de l‘antenne du parlement européen sur Marseille. Il y a plusieurs enjeux quant à la condition de travail de ces travailleurs, qui sont la plupart du temps sans contrat. Leur faut-il un statut salarié, hybride, une représentation syndicale, une protection sociale ? La future réglementation européenne définira une norme minimale à laquelle devront se conformer tous les pays membres de l’Union européenne pour assurer une protection minimale à ces travailleurs ».

Ce 19 mars 2021, le webinaire “Travailleurs des plateformes numériques: quelle approche européenne ?” permettra donc aux internautes de poser directement leurs questions aux députées européennes Sylvie Brunet, membre du groupe Renew Europe, rapporteure et Leila Chaibi, membre du groupe de la gauche au Parlement européen-, toutes les deux membres de la commission de l’emploi et des affaires sociales (EMPL), lors d’un débat modéré par Elsa Charbit, rédactrice en chef chez RadioJM et présidente du Club de la Presse Marseille Provence Alpes du Sud.

 

, Webinaire : Le Parlement européen se mobilise pour les droits des travailleurs des plateformes numériques, Made in Marseille

Un appel à témoignages lancé

« Tout le monde peut assister au débat en ligne et poser des questions, continue la directrice. Nous avons d’ailleurs lancé un appel à témoignages pour recevoir les expériences des personnes concernées, notamment les travailleurs des plateformes numériques afin de pouvoir donner leur avis sur la question. Un chat sera aussi à disposition pour les participants susceptibles de répondre aux députées ».

Appel à témoignage 🗣

Étant donné l’émergence des travailleurs des plateformes numériques en Europe, les institutions …

Publiée par Bureau du Parlement européen à Marseille sur  Mardi 9 mars 2021

Le rendez-vous est donné sur la page Facebook de l’événement ou sur Vimeo en s’inscrivant pour recevoir le lien. De 11h30 à 13h. Plus d’informations ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !