La Villa Mistral, située au 122 plage de l’Estaque (16e arr.), va devenir un pôle culturel et nécessite d’importants travaux.

La Villa Mistral, sise 122, plage de l’Estaque, dans le 16 arrondissement, est une bâtisse de près de 200 m2 sur deux niveaux et un sous-sol. Elle jouxte un parc boisé de 3500 m2 et une dépendance en façade littorale.

Construite entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle, cette propriété, témoignage de la vie des habitants du quartier au siècle dernier, accueillait des fêtes provençales, des manifestations culturelles, des concerts… Un lieu où l’on pouvait croiser des personnalités régionales à l’image d’Yves Montand ou de Fernandel, jusqu’à ce qu’un incendie endommage l’édifice.

A la fin des années quatre-vingt, la Ville de Marseille a décidé d’acquérir la Villa Mistral, et son parc dans le cadre d’un programme de valorisation du patrimoine. Un projet à dimension européenne, avec pour partenaire, le ministère de la Culture et le ministère de l’Education Nationale qui mettent en place un vaste programme de formation et d’insertion. Un programme qui ne verra jamais le jour.

, La Villa Mistral bientôt transformée en pôle culturel, Made in Marseille

Différents projets ont ensuite été lancés afin de réhabiliter le site, désaffecté durant de nombreuses années. Le premier en 1998, sous l’impulsion de l’association Mistral, qui s’était fixée pour mission de restaurer la Villa en lui restituant son aspect de jardin du XIXe siècle, créer un « abri d’œuvres d’artistes contemporains de l’ensemble des pays du pourtour Méditerranée, un jardin à thèmes avec kiosque… ». En 2001, le projet est revu, et en 2003, la Ville veut en faire un lieu ouvert au grand public, proposant des activités culturelles… sans succès.

Redynamiser le quartier de l’Estaque

Puis plus rien. Laissée à l’abandon, marquée par les stigmates du temps et des flammes, la sauvegarde de cette construction à l’intérêt historique reconnu, nécessite aujourd’hui d’importants travaux de rénovation pour la requalifier en équipement culturel et touristique.

En effet, la municipalité a décidé de réaliser un pôle de développement touristique, à proximité du sous-marin « Le saga », exposé dans l’ex-hangar Ifremer. Elle a adopté au conseil municipal de septembre le lancement des travaux :

« La réhabilitation de la Villa Mistral  permettrait ainsi de redynamiser le quartier de l’Estaque autour de son environnement naturel, de son patrimoine historique et de son identité », indique la délibération autorisant le programme relative aux études, aux travaux et au financement.

, La Villa Mistral bientôt transformée en pôle culturel, Made in Marseille

Des études menées ont permis de définir les travaux de première nécessité à réaliser sur ce bâtiment et ses extérieurs. Le chantier prévoit entre autres la démolition et reconstruction du plancher, des cloisons et des sols, la réfection de la toiture et des menuiseries extérieures, le remplacement des volets, la réalisation des installations électriques, la création de sanitaires et différents aménagements extérieurs.

L’opération s’élève à 510 000 euros. La Ville pourra bénéficier d’une subvention du Conseil départemental, à hauteur de 80%, dans le cadre de la convention financière passée entre les deux collectivités en 2016.

Le reste sera à la charge de la Ville, et imputée sur les budgets 2019 et suivants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !