À partir du 1er octobre, le stationnement deviendra payant dans 130 rues de 5 quartiers du centre-ville de Marseille. Soit environ 2 600 places. Découvrez en cartes les zones concernées.

La Conception, Baille, Saint-Pierre, Cinq Avenues et Saint-Giniez. Des quartiers bien connus des Marseillais qui souhaitent se garer gratuitement. À partir du 1er octobre, le stationnement deviendra payant dans ces zones. Une décision commune entre la Ville et SAGS, qui exploite le stationnement sur la voirie à Marseille.

Les 134 nouveaux horodateurs ont déjà été installés ces dernières semaines. Environ 130 rues deviennent donc payantes pour un total de 2 618 places.

Le détail, quartier par quartier

, Extension du stationnement payant en centre-ville : le détail des rues concernées, Made in Marseille
Extension du stationnement payant dans le quartier Saint-Pierre
, Extension du stationnement payant en centre-ville : le détail des rues concernées, Made in Marseille
Extension du stationnement payant dans le quartier Baille
, Extension du stationnement payant en centre-ville : le détail des rues concernées, Made in Marseille
Extension du stationnement payant dans le quartier de la Conception
, Extension du stationnement payant en centre-ville : le détail des rues concernées, Made in Marseille
Dans le quartier des Cinq Avenues, le parking public Parc Longchamp devient payant
, Extension du stationnement payant en centre-ville : le détail des rues concernées, Made in Marseille
Extension du stationnement payant dans le quartier de la Conception
, Extension du stationnement payant en centre-ville : le détail des rues concernées, Made in Marseille
La rue Negresko devient payante à Saint-Giniez

Vers la fin des zones gratuites dans le centre de Marseille

Les quartiers Baille, Saint-Pierre et Conception représentaient une enclave gratuite dans le centre-ville de Marseille. « Cette zone était un véritable aspirateur à voitures, très encombré », explique Annie Christophe, présidente du CIQ Chave-Eugène Pierre. « Tous les habitants des quartiers alentours, où le stationnement est payant, venaient se garer ici. Tous les CIQ concernés ont voté pour le stationnement payant », affirme-t-elle.

Meilleure rotation des véhicules, plus de fluidité, fin des voitures « ventouses », « et des places libres pour les résidents qui ont un tarif préférentiel », poursuit le maire des 6ème et 8ème arrondissements, Yves Moraine. Ce dernier est également concerné puisque la rue Negresko sera également payante prochainement.

Une politique affirmée donc, dans le centre-ville de Marseille, « et qui devrait concerner de nombreux autres quartiers », conclut Annie Christophe. En effet, l’extension du stationnement payant sur voirie devrait concerner prochainement la zone entre le rond-point du Prado et le bas de la rue Paradis.

, Extension du stationnement payant en centre-ville : le détail des rues concernées, Made in Marseille
Un horodateur, rue Fernand Pauriol, sera mis en service le 1er octobre

7 commentaires

  1. Zoù Maï! c’est sans fin et ce n’est pas une galégade

    les raisons évoquées et affirmées en faveur de ce nouvel “impôt” sont grotesques!
    A moins que cette manne financière énorme soit utilisée pour l’entretien de nos rues crasseuses, mais j’ai comme un doute…….

    A qui profite réellement tout cela ? A quand une taxe pour l’air que l’on respire?

  2. Il est très étonnant que la mairie toujours prompte à réagir quand ça l’arrange n’est pas communiqué sur le sujet.
    Évidemment pour les élections ce n’est opportun

  3. Au lieu de faire pousser des arbres dans cet ex beau quartier qui est devenu POUILLEUX, eh bien c’est plus facile d’y faire pousser des horodateurs. Crasse, rats, ordures qui débordent, utrottoirs pleins d’urine de chiens et excréments de pigeons, voilà la rue st pierre et ses environs. Merci la mairie…..

  4. Quand vous achetez un frigo, un lit, vous prévoyez naturellement déjà à l’achat un emplacement qui est tout naturellement à vos frais, non? Pourquoi la voiture y ferait exception? Quand on a les sous pour s’acheter une voiture, faudra prévoir où la garer – de préférence sans barrer les trottoirs ou les gens moins fortunés circulent à pied, avec poussettes. Marre d’une ville où la voiture bloque tout, ou la voiture pollue impunément et accentue l’l’inégalité. Marre d’une ville ou les voies sont si majoritairement réservées aux voitures. A vous lire, vous seriez ravi de vous garer dans un parc, sur une aire de jeu d’enfant !

    1. Quand on voit le traçé et la qualité des transports en commun à Marseille, difficile pour certains de ne pas choisir sa voiture. De plus l’argument “si tu peux t’acheter une voiture, tu peux payer le stationnement” est vraiment “limité”! tout comme penser que les gens les moins fortunés circulent à pied… Ce qui accentue les inégalités c’est la gestion des transport par cette mairie. Informez-vous par exemple, sur la ligne “special MDM” qui a été mis en place par Mr Gaudin depuis plus de 10 ans et qui n’apparaît nulle part. Une ligne fantôme specialement mis en place après une demande du CIQ du quartier de Montredon . Elle n’apparaît sur aucun site ou prospectus de la rtm. Tout cela pour éviter une “certaine” clientèle…Le clientélisme de cette ville, voilà ce qui augmente les inégalités !!! Si les plus pauvres votaient il n’y aurait plus cette maire depuis longtemps. Et pour info, les places gratuites, autour de la conception, par exemple étaient en place car à proximité des hôpitaux. Pour finir, dire que l’on fait cela pour écarter la voiture du centre-ville est un franche hypocrisie. Croire que cela va changer la physionomie du centre ville et combattre les inégalités est une utopie ! Les plus pauvres seront encore plus endettés par ces amendes et les plus riches n’en auront rien à foutre !!!
      Et sinon, le fait que des entreprises privées investissent l’espace public avec leurs trottinettes ne semble pas vous poser de problèmes…
      Bref, dernière info avant de me faire identifier “pro-voiture”, je ne circule qu’à vélo ou à pied, ma voiture ne me servant qu’à sortir de Marseille. Merci de votre lecture si vous êtes allé au bout !

  5. Merci Benjmin, la mentalité tout pour la voiture doit évoluer. Prenez le vélo. Sauf que pour l’instant à default d’avoir les pistes cyclables digne de ce nom le cycliste se fait insulter par le pietons sur le trotoir et par les automobillistes sur la route. Sans parler de voitures garées sur le pistes existantes. La création d’un vrai espace pour les vélos dans la ville provoquerait la diminution d’automobilistes et le nombre de places necessaires.

  6. Je suis favorable à l idée ” d éliminer” les voitures en ville .c est pas le problème;. Par contre ,en tant que résidente marseillaise je trouve inadmissible de devoir payer pour se garer dans la rue ! inégalitaire encore une fois car pas tout le mode est concerné et en plus cela ne nous assure aucunement une place de stationnement et même des contraventions maintenant par vidéo surveillance ( installées soit disant pour notre sécurité ….) lorsque l on se gare en mordant un peu sur le passage piétons ( en rentrant tard dans la nuit par exemple ! ) aucune indulgence !!!! tout pour faire du fric ! et nos impôts , à quoi servent ils ? (pour ceux qui en payent !!!!!!!!!!!!!) . dégoûtée d être résidente à Marseille ! il faudrait revoir tout ça et ne faire payer le stationnement qu aux personnes extérieures au quartier résidentiel ( donc GRATUITE de stationnement pour un résident DANS son quartier) et paiement du stationnement lorsque l on va dans un autre quartier que le sien ….. qu en pensez vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !