Dans le cadre du Plan Charlemagne, le Département des Bouches-du-Rhône poursuit ses actions destinées à améliorer le cadre d’apprentissage des collégiens, notamment à travers la sécurisation et la modernisation des établissements, mais aussi la mise en place d’une démarche de développement durable.

Lancé en 2017, le Plan Charlemagne investit 2,5 milliards d’euros sur 10 ans pour offrir aux collégiens et à la communauté éducative de meilleures conditions de travail, accompagnées de mesures pour le pouvoir d’achat des familles, pour garantir une alimentation saine et équilibrée et pour la sensibilisation des jeunes au développement durable.

Mieux manger au collège

Le Département a lancé le dispositif “La Provence dans mon assiette” auprès des 55 000 collégiens qui mangent à la cantine. Équilibre alimentaire, éducation au goût, sensibilisation à l’environnement et à la lutte contre le gaspillage sont au programme.

119 collèges sont approvisionnés en produits frais de qualité

Les repas sont élaborés sur place par des chefs cuisiniers, à partir de fruits et légumes frais, de saison, issus de l’agriculture biologique ou raisonnée et du terroir provençal. Pour cela, ces établissements bénéficient d’une aide départementale pour s’approvisionner auprès des producteurs locaux qui disposent dans le même temps de nouveaux débouchés.

Une Charte de la restauration scolaire

En 8 points, ce dispositif engage les établissements et le Département à tout mettre en œuvre pour une restauration scolaire digne de ce nom : sélection des produits, recours aux circuits courts, sécurité alimentaire, cuisine créative, convivialité, prévention du gaspillage alimentaire et gestion des déchets. Un collège sur deux a déjà signé cette Charte qui fera l’objet d’une certification délivrée par le Département et sera renouvelée chaque année.

, Un dispositif du Département pour “Mieux manger au collège” et contre le gaspillage, Made in Marseille

Une baisse de 28 euros de la demi-pension pour tous les collégiens

Cette année, le Département maintient la baisse du coût de la demi-pension, appliquée depuis janvier dernier, pour toutes les familles. Ainsi, les tarifs de la restauration scolaire diminuent de 6,25 % dans tous les collèges publics si l’élève mange quatre jours par semaine au collège, tout en maintenant les aides spécifiques pour les plus bas revenus.

De plus, un chèque resto-collège de 84 euros est attribué chaque trimestre aux collégiens boursiers déjeunant au moins quatre fois par semaine à la cantine. Les familles n’ont aucune démarche à faire, l’aide étant versée directement à l’établissement et déduite de la facture de restauration.

Les chiffres clés

55 000 collégiens demi-pensionnaires
119 collèges approvisionnés en produits frais de qualité
58 collèges signataires de la Charte de la restauration scolaire
68 collèges inscrits sur la plateforme Agrilocal 13

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !