Vous les avez peut-être déjà aperçus, ces danseurs de tango virevoltant les soirs d’été à différents endroits de Marseille. Depuis trois ans, ils ont élu domicile tous les vendredis de juillet et août entre 20h30 et 00h00 sur la place Bargemon. Vous vous êtes toujours demandé de quoi il s’agissait ? Made in Marseille vous dit tout.

Si certains aiment profiter de leur vendredi soir pour prendre un verre dans Marseille, d’autres préfèrent plutôt aller danser le tango. De 20h30 à 00h30, la place Bargemon (2ème arrondissement) est dédiée à l’univers de cette danse argentine. Danseurs aguerris ou simples débutants sont les bienvenus sur la piste. Ces bals en plein air sont organisés par l’association La Rue du Tango et, chaque vendredi, par une école de tango différente. Le but ? Promouvoir le tango argentin et les différents centres qui le pratiquent dans la région. Une initiative qui fête cette année ses 15 ans.

Transporter l’ambiance des bals argentins à Marseille

tango, La Rue Du Tango fait danser Marseille tous les vendredis de l’été, Made in Marseille
© Blandine Geneau, premier prix concours photo 2014

Historiquement, le tango argentin est une danse de rue des bas-fonds de Buenos Aires. Et c’est par envie de créer des animations de rue et reproduire les ambiances de ces bals sud-américains que les prémices d’une association ont vu le jour. Le projet a pu définitivement aboutir grâce à l’implication de la mairie d’une part, et l’engouement de la population d’autre part. « La mairie des 1er et 7ème arrondissements souhaitait elle aussi animer certains quartiers de son secteur. Nos deux volontés se sont faites écho et le projet a pu être lancé », explique Laurence Finaud-Boland, Présidente de l’association. L’accueil enthousiaste réservé ensuite à cette idée par les danseurs de tango marseillais a permis à l’association de faire de ces bals un événement pérenne.

Il serait faux de penser que ces soirées dédiées à la danse argentine ne sont réservées qu’aux initiés. « Lors de chaque soirée, une école de la région propose une démonstration de tango et des initiations gratuites pour ceux qui souhaitent apprendre les bases de cette danse », précise Laurence Finaud-Bolant. Avis aux curieux donc, car il n’y a aucune raison de ne pas se laisser tenter.

Et pour les photographes confirmés comme amateurs, sachez qu’un concours photos est en place chaque année depuis cinq ans. L’idée est de prendre des clichés lors des différents bals et de les envoyer à l’association via le site. Ses membres délibèreront ensuite et récompenseront une dizaine de prises de vue. Celle qui remportera le premier prix sera utilisée lors de la campagne de communication de la saison prochaine. Quant aux autres, elles seront exposées tout au long de l’année dans des bars et restaurants de la ville.


Infos pratiques

Tous les vendredis jusqu’au 4 septembre inclus, de 20h30 à 00h00 sur la Place Bargemon.
Plus de renseignements sur le concours photo sur www.laruedutango.fr

Par Agathe Perrier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !