C’est l’histoire d’une invention qui pourrait bien aider à changer le monde, où tout du moins contribuer à l’améliorer. Ooho est une petite balle liquide qui contient de l’eau capturée par une membrane fabriquée à partir d’algues, capable de remplacer une bouteille en plastique. Une idée pratique sur les événements sportifs à déployer partout ?

Cette année à Londres, le marathon s’est illustré par une bonne nouvelle. Les 40 000 coureurs ont pu tester Ooho, la petite balle liquide, et ainsi pu réduire la consommation de plus de 200 000 bouteilles en plastique, passant d’un peu plus de 900 000 bouteilles consommées en quelques heures, à 700 000.

En effet, si à première vue une épreuve de course à pied semble “écolo” car elle ne nécessite pas d’équipement ou de dépense de carburant, la consommation de bouteilles en plastique sur les ravitaillements reste un véritable fléau. Avec ces petites capsules zéro déchet, les coureurs peuvent dorénavant se “recharger” en eau tout au long de la course, sans utiliser de bouteille plastique.

Ooho, comment ça marche ?

Ooho est un sachet d’eau que vous pouvez manger qui se biodégrade en 4 à 6 semaines. Il est fabriqué à partir de Notpla, un matériau combinant algues et plantes, grandissant jusqu’à 1 mètre par jour. Le Notpla “ne fait pas concurrence aux cultures vivrières, n’a besoin ni d’eau douce ni d’engrais et contribue activement à la désacidification de nos océans” explique la société qui développe Ooho. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !