Depuis le début d’année, l’entreprise Simplon est installée au Cloître à Marseille. Dans ce site dédié aux entreprises de l’économie sociale et solidaire, Simplon dispense des formations gratuites aux métiers du numérique à des personnes en situation précaire.

Le secteur du numérique s’est imposé au fil des ans comme central de notre vie quotidienne. De fait, c’est un secteur en tension sur le plan de l’emploi. Consciente de cela, la société Simplon propose des formations accélérées aux métiers du développement web. Depuis janvier, l’entreprise née à Montreuil forme des développeurs web, des techniciens réseaux, des référents digitaux ou encore des développeurs data au Cloître dans le 13e arrondissement de Marseille. Dans chacun de ces corps de métiers, la connaissances du code, ce langage numérique, est indispensable.

, A Marseille, Simplon mise sur le numérique pour sortir de la précarité, Made in Marseille
Le Cloître se situe dans le 13e arrondissement de Marseille

Des formations pour un public précaire

, A Marseille, Simplon mise sur le numérique pour sortir de la précarité, Made in Marseille« C’était logique pour nous de nous installer au Cloître, car c’est un lieu qui rassemble des entreprises de l’économie sociale et solidaire, ce qui correspond bien à nos valeurs », nous explique Laurence Bricteux, directrice Simplon Paca. La société s’engage en effet à proposer des formations aux travailleurs handicapés, aux seniors, aux femmes, aux primo-arrivants et réfugiés ou encore aux personnes issues de quartiers prioritaires.

À l’heure actuelle, 70 personnes sont en formation entre les murs de Simplon à Marseille. « Nous avons décidé de lancer une classe composée exclusivement de femmes, car malheureusement elles sont très peu représentées dans les métiers du numérique et on souhaiterait que cela change », précise Laurence Bricteux. Dans la région, Simplon est également installé à Cannes. Nice, Avignon et La Ciotat devraient bientôt suivre.

La motivation comme premier critère

« Chez nous, le recrutement est basé uniquement sur la motivation et pas sur les diplômes. On prend aussi en compte la capacité à travailler en groupe. Il y a très peu de cours théoriques, les élèves en formation apprennent le langage du code à travers l’expérimentation et les exercices », détaille Laurence Bricteux. Le code est un langage en mutation qui nécessite de se mettre régulièrement à la page. Pour aider les étudiants dans leur apprentissage, Simplon organise des ateliers dans des écoles de quartiers prioritaires pour qu’ils transmettent à leur tour leur savoir vulgarisé aux plus jeunes.

Aujourd’hui, l’entreprise de région parisienne dispense des formations sur une cinquantaine de sites en France. Elles sont toutes gratuites et sont financées par les collectivités territoriales, les organismes de formation et le secteur privé. Simplon fait aussi parler d’elle à l’étranger. En effet, elle s’est exportée en Inde, au Maghreb ou encore en Côte d’Ivoire.

Le Cloitre, un écrin de verdure solidaire au milieu des quartiers Nord

Cliquez sur l’image pour découvrir le Cloitre, le nouveau lieu qui fait bouger l’entreprenariat dans les quartiers Nord de Marseille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !