Le petit musée de la mer installé à la Chambre de commerce de Marseille est menacé de fermeture. Une pétition à l’adresse du maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, a été lancée sur le site change.org pour éviter cela.

Au sein de la Chambre de commerce de Marseille, le « Palais de la Bourse », on trouve une riche collection de modèles réduits, maquettes, peintures, cartes et affiches relatifs à l’univers marin. Plus 20 000 pièces y sont installées mais malheureusement peu mises en valeur. Ce mini-musée est aujourd’hui menacé de fermeture et ses fonds devraient être dispersés entre plusieurs musées marseillais. L’historien Jean-Noël Beverini s’y refuse et lance une pétition sur le site change.org. Il espère également impulser une dynamique en faveur de la création d’un véritable musée de la mer à Marseille :

« La décision vient d’être prise de fermer définitivement ce musée maritime, le seul dont disposait la ville de Marseille. Le fonds exceptionnellement riche de 1 100 modèles réduits, maquettes de toute beauté et objets de marine, 14 000 peintures, gravures, cartes et estampes, 5 000 affiches et publicités maritimes des plus grandes compagnies de navigation et de milliers de « trésors » que peut détenir une chambre de commerce en relation constante avec les Échelles du Levant va être éclaté entre différents musées à vocation étrangère au monde maritime et départements d’archives. Autant dire va devenir totalement illisible et invisible. […]

Chères et chers amis de France et hors de France, passionnés par la mer et les océans, attachés à la Méditerranée, défenseurs du patrimoine et du patrimoine maritime, je vous propose de répondre à cet appel consistant à refuser la disparition du musée maritime de Marseille. Marseille a droit à un véritable musée maritime à la hauteur des 2600 ans de son histoire. Ces 2600 ans sont 2600 ans d’histoire maritime. Il ne peut en être autrement. Marseille est depuis toujours un Port, une terre mais portuaire, un sol mais maritime. Le Mistral lui-même quand il chante sur Marseille s’habille de sel et d’embruns. Il ne faut pas déshabiller Marseille d’un musée de la mer mais avoir la ferme volonté de le créer et vite. »

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

NEWSLETTER

Recevez le meilleur de l'actualité de la semaine gratuitement !