La ville de Marseille s’apprête à démolir deux immeubles, rue de la Palud, au coeur du quartier Noailles, récemment endeuillé par la disparition de 8 personnes, suite aux effondrements des immeubles de la rue d’Aubagne. La nouvelle vient d’être dévoilée par le journal d’investigation en ligne Marsactu, qui a mené l’enquête.

Alors que le prochain conseil municipal se tiendra le 4 février à l’Hôtel de Ville, le journal rapporte “La Ville s’apprête à prendre un arrêté autorisant la démolition d’au moins deux immeubles, rue de la Palud à Noailles. Les habitants et riverains ont été informés du caractère imminent de la démolition de ces immeubles, dont la Soleam est en partie propriétaire.”

Selon plusieurs sources, la Ville aurait eu l’intention d’entamer la démolition dès ce week-end alors qu’une nouvelle manifestation pour le logement et le droit à la Ville est attendue ce samedi après-midi.” poursuit le journal dans son enquête.

Rappelons que la ville de Marseille a évacué depuis le mois de novembre et le début de cette vaste “crise” sur le logement indigne, plus de 2000 habitants, pas encore tous relogés.

A lire en intégralité ici

Un commentaire

  1. Je me suis promenée Mardi dans le centre de Marseille. Ahurie, en levant la tête rue Moustiers j’ai vu le balcon d’un appartement habité, puisque des plantes y étaient installées dont la base en béton s’effritait et ressemblait à des feuilles de béton qui se désolidarisaient les unes des autres. Les propriétaires sont-ils aveugles ? Que proposent les Syndics ? A quand une loi obligeant les copropriétaires à faire expertiser la structure des bâtis ? C’est loin d’être le seul cas constaté dans ce quartier mais il m’a particulièrement marqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !