Le journal local d’enquête Marsactu devrait revenir dès cet automne sur le devant de la scène. Une très bonne nouvelle pour ses lecteurs qui avaient perdu depuis le début de l’année leur Médiapart marseillais, liquidé faute de moyens. Entre temps, la rédaction qui s’était retrouvée sur le carreau a retroussé ses manches et racheté le site et ses archives. Aujourd’hui composée de 5 anciens, la nouvelle rédaction de Marsactu a lancé une campagne de crowdfunding  sur Ulule.fr pour repartir sur des bases toutes neuves. On vous en dit plus dans cet article.

Marsactu, Soutenez le journal d’enquête Marsactu et découvrez son projet, Made in Marseille
L’équipe des journalistes (Elodie Crézé, Jean-Marie Leforestier, Clémentine Vaysse,Benoît Gilles) de Marsactu qui ont remporté l’appel d’offre du liquidateur judiciaire pour reprendre le pure player © Patrick Gherdoussi

Marsactu, si vous ne connaissez pas, c’est un peu notre Médiapart local : une rédaction tenace qui farfouille dans les plus sombres affaires marseillaises. Très axé politique et économie, ce site internet faisait régulièrement la Une sur des situations pas très claires. Avec leur nouveau projet, la rédaction promet d’aller encore plus loin dans l’investigation et de sortir parfois de Marseille pour chercher plus loin.  

Une campagne de crowdfunding qui touche à son but, et après ?

Au total, l’équipe du site a besoin de 25 000 euros pour redémarrer son aventure, et à ce jour elle a déjà récolté plus de 22 000 euros alors qu’il reste un mois. Made in Marseille a contacté la journaliste Clémentine Vaysse afin de faire un point sur ce début de campagne de crowdfunding et de savoir pourquoi même au delà de 25 000 euros, vous devez encore les aider. “Nous sommes très heureux de ce beau début de campagne et de la rapidité de mobilisation autour de notre projet. Ce dynamisme nous donne envie de croire que nous pouvons dépasser l’objectif initial de 25 000 euros qui représente le simple financement de notre futur site internet. Il est essentiel que la mobilisation se poursuive car tout euro supplémentaire viendra étoffer notre lancement à l’automne. A 35 000 euros, nous pourrons financer un plan de communication et surtout commander 5000 euros d’enquêtes et de reportages à des journalistes extérieurs à notre rédaction“.

Marsactu, Soutenez le journal d’enquête Marsactu et découvrez son projet, Made in Marseille

Un site responsive qui s’adapte aux smartphones et un rayonnement élargi

Elle nous explique également ce qui changera par rapport à la précédente version du site : “Outre le changement de modèle économique (financement par abonnement), le nouveau Marsactu veut proposer un contenu plus ouvert avec notamment ce second cercle de journalistes mais aussi un espace de blog, l’Agora, où viendront s’exprimer ceux qui pensent le territoire. Autre changement majeur : le Marsactu relancé à l’automne ne se limitera plus à la seule agglomération marseillaise mais ira également enquêter dans les autres grandes villes du territoire, notamment Aix-en-Provence. Nous continuerons à fournir du contenu enrichi notamment au travers du datajournalisme qui exploite et analyse les données”. Avant de conclure “Pour ce qui est des usages mobiles, le nouveau site sera en responsive design et s’adaptera donc aux différents terminaux (tablettes, smartphones…)“.


Pour en savoir encore plus, retrouvez l’interview de Jean-Marie Leforestier sur France 3 par ici

Et la campagne de financement participatif pour les aider à revenir sur le devant de la scène par là

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !