Sur le modèle des « smartcity », le Grand port maritime de Marseille souhaite se moderniser et devenir un « smartport » intelligent et connecté. Pour ce faire, un grand concours autour de sept thématiques a été lancé.

Premier port de France et sixième d’Europe, le Grand port maritime de Marseille se doit d’ouvrir la voie dans la modernisation de l’activité portuaire. La Chambre de commerce et d’industrie Marseille Provence organise un grand challenge en collaboration avec le Grand port maritime de Marseille, Aix-Marseille université, thecamp et plusieurs grandes entreprises. L’objectif est créer un « véritable smart-port » connecté, optimisé et intelligent.

, Les sept défis à relever pour faire de Marseille un Smartport, Made in Marseille

Des défis variés pour le Grand port maritime de Marseille

Lancé en octobre dernier, le challenge s’articule autour de sept défis à relever pour les start-ups participantes. Celles-ci ont jusqu’au 30 novembre pour s’inscrire et tenter de remporter les 15 000€ réservés à chaque entreprise sélectionnée. Côté thématiques, chaque défi est chapeauté par une entreprise emblématique du Grand port maritime de Marseille :

  • CMA/CGM : Comment optimiser les opérations portuaires ?
  • EDF : Comment s’appuyer sur les énergies renouvelables pour le raccordement des navires au réseau électrique ?
  • GPMM : Comment réduire les émissions de gaz à effet de serre du transport de fret ?
  • Hammerson-Terrasses du Port : Comment mieux informer les usagers sur et autour du port ?
  • INTERXION : Comment mesurer la capacité des batteries avec un capteur à bas coût ?
  • La Méridionale : Comment informer les chauffeurs de la position à quai d’une remorque ?
  • Naval Group : Comment établir une cybercartographie portuaire ?

Les start-ups devront donc plancher sur des thèmes variés pour penser le port de demain : signalisation, optimisation des déplacements, préservation de l’environnement… Au cours du mois de décembre, le jury doit se réunir et désigner les projets sélectionnés pour ces sept thématiques. Puis, les organisateur présenteront les lauréats lors d’une soirée le 25 janvier prochain.

« French Smart Port in Med » : le port 2.0

Les start-ups sélectionnées pourront travailler durant trois mois à la réalisation des prototypes de leurs projets. Elles bénéficieront de l’appui de thecamp, campus d’expérimentation et d’innovation situé à Aix-en-Provence. En mai un événement de clôture permettra aux entreprises de présenter leurs créations et d’en assurer la promotion.


Le challenge s’inscrit dans le projet « French Smart Port in Med » initié depuis un an. Il s’articule autour de quatre ambitions stratégiques : améliorer la performance économique et environnementale, créer de nouvelles sources de valeur et d’emploi, renforcer les relations et les interactions entre le port et le territoire et enfin contribuer à la différenciation de Marseille Fos en Méditerranée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !