On connait désormais l’avenir du Fort d’Entrecasteaux. L’appel à projet, remporté par le Groupe SOS Culture, laisse apparaître des perspectives variées pour ce site d’exception, fermé au public. Chantier, création artistique, galerie, réalité virtuelle ou encore flânerie : il y en aura pour tous !

« Ce ne sera pas un musée d’art contemporain ! » Voilà comment réagissait Sabine Bernasconi, maire des 1er et 7e arrondissements de Marseille, fin septembre alors que certains articles de presse ont laissé entendre cela pour l’avenir du Fort d’Entrecasteaux. Une quinzaine de jours plus tard, le Groupe SOS Culture remporte l’appel d’offre et dévoile son projet pour “La Citadelle de Marseille”. L’ambition affichée : que Marseillais et touristes s’approprient ce lieu. Et pour ce faire, rien de mieux que de diversifier l’offre.

, Le Fort d’Entrecasteaux s’imagine en lieu de création et de transmission, Made in Marseille

 

Le chantier situé dans la partie haute rénovée par le chantier d’insertion Acta Vista sera ouvert à tous pour favoriser la transmission. En effet, des ateliers thématiques animés par les membres de l’association permettront au grand public de découvrir le savoir-faire des bâtisseurs. Côté artistique, des résidents seront invités à investir les lieux pour mettre en valeur aussi bien le patrimoine que l’art contemporain. L’ambition affichée est de créer une harmonie entre la situation exceptionnelle du site et des installations temporaires.

, Le Fort d’Entrecasteaux s’imagine en lieu de création et de transmission, Made in Marseille
L’art contemporain aura une place de choix © Groupe SOS

Entre patrimoine et modernité

Modernité oblige, le numérique aura sa place dans les lieux. Un projet d’itinéraire numérique a été pensé, la réalité virtuelle y occupera une place de choix. « Nous allons créer une balade, ludique et pédagogique, avec de la médiation culturelle, qui mettra en valeur toutes les époques à travers les magnifiques monuments de ce secteur de Marseille », annonçait Sabine Bernasconi à Made in Marseille le 26 septembre. L’ambition est de faire un lieu fréquenté par tous pour apprendre, admirer une installation ou tout simplement flâner dans ce site d’exception au panorama à couper le souffle.

, Le Fort d’Entrecasteaux s’imagine en lieu de création et de transmission, Made in Marseille
Un site d’exception pour Entrecasteaux © Groupe SOS

La carrière antique de la corderie qui vient d’être classée monument historique, les remparts, l’abbaye Saint-Victor, le palais du Pharo, la tour des Catalans… Et le Fort d’Entrecasteaux donc, dans une version contemporaine. « Nous avons la volonté de ne pas être passéiste et de créer un dialogue interdisciplinaire et intergénérationnel dans ce parcours patrimonial », précise madame le maire des 1er et 7e arrondissements. Et d’ajouter que « toutes les époques sont présentes dans ce secteur qui a beaucoup compté dans la construction de Marseille. Le septième arrondissement est un témoin de cette histoire ».


À lire aussi : 


 

4 commentaires

  1. Bravo pour ce projet qui va dans la continuité de Marseille Capitale de la Culture 2013.
    Pas d Art Contemporain du moins en totalité a dit Madame la Maire. Merci Sabine n en déplaise aux marchands d arts contemporains qui sont plus intéressés par la défiscalisation que par la Culture

  2. Bravo pour ce projet qui va dans la continuité de Marseille Capitale de la Culture 2013.
    Pas d Art Contemporain du moins en totalité a dit Madame la Maire. Merci Sabine n en déplaise aux marchands d arts contemporains qui sont plus intéressés par la défiscalisation que par la Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !