Dès aujourd’hui et pendant trois jours, la Ville de Marseille conduit une mission officielle à Hambourg. S’il représente un temps fort institutionnel de l’année des 60 ans du jumelage, ce déplacement constitue par là même une ouverture économique stratégique pour la quarantaine d’entreprises qui participent à cette délégation.

C’est une véritable force opérationnelle marseillaise qui se déplace pendant les 72 prochaines heures à Hambourg. Sur la lancée d’une année haute en échanges pour célébrer les noces de diamant couronnant les 60 ans d’un étroit jumelage avec la deuxième ville d’Allemagne, emblématique de la relation franco-allemande inscrite depuis toujours dans l’histoire de la construction européenne, la Ville de Marseille conduit jusqu’à vendredi une mission officielle ambitieuse.

Après la signature avec Peter Tschentscher, le maire de Hambourg, lors de sa visite à Marseille le 14 juillet dernier, d’un avenant à l’accord de coopération de 2008 visant à développer les échanges entre les deux villes dans les domaines de la culture, de l’économie, de la jeunesse, de l’environnement et du sport, ce nouvel échange a pour but d’accélérer la coopération économique entre ces deux villes aux nombreuses similitudes.

Hambourg, une position géostratégique

La délégation sera composée d’une quarantaine de chefs d’entreprises. Les forces vives du territoire d’Aix-Marseille- Provence qui ont choisi de faire briller nos filières d’excellence comme l’aéronautique, la logistique, le numérique, les biotechnologies, le tourisme et les croisières ou encore les affaires portuaires.

Figurent également des élus (*), des représentants de la Métropole Aix-Marseille-Provence, de la Chambre de commerce et d’industrie Marseille Provence, de Provence Promotion, de l’Office de tourisme et des congrès de Marseille, de l’aéroport Marseille Provence, d’Aix-Marseille French Tech et naturellement du Port euroméditerranéen Marseille Fos. « Aujourd’hui, Marseille Provence constitue un carrefour méditerranéen des échanges entre les marchés d’Europe et ceux d’Afrique. La coopération avec Hambourg ne pourra que renforcer cette position géostratégique », résume Jean-Claude Gaudin.

En ce sens, la signature d’un accord de coopération entre les deux ports d’Hambourg et Marseille, respectivement classés troisième et quatrième ports européens, concrétise un partenariat riche et prometteur. Mais au-delà, c’est toute l’attractivité du territoire marseillais qui est en jeu.

Des outils pour briller

Si à l’heure actuelle, 90 entreprises allemandes sont déjà installées en Provence dans les filières de l’aéronautique, de l’agroalimentaire, de la mécanique, de la micro-électronique, de la santé, de l’industrie, de la cosmétique, de la chimie, l’énergie, du transport, de la logistique ou encore de l’ingénierie, l’idée est d’aller plus loin encore, au service de l’emploi. À l’instar de la récente installation de Sartorius à Aubagne, un important centre de recherche et développement dans le domaine des biotechs.

De conférences de promotion en workshops, de visites en rencontres et de tables-rondes en rendez-vous privés, les forces vives du territoire auront tout à loisir d’élargir leur palette en séduisant les acteurs économiques d’outre-Rhin. En s’appuyant sur des noces de diamant, une pierre précieuse qui, comme les affaires, brille dans l’ombre.

(*) Jean Roatta, adjoint au maire délégué aux Relations Internationales et à la Coopération Euro-méditerranéenne ; Dominique Vlasto, adjointe au maire déléguée au Tourisme, aux Congrès, aux Croisières et à la Promotion de Marseille ; Didier Parakian, adjoint au maire délégué à l’Économie, aux Relations avec le monde de l’entreprise et à la Prospective ; Laure-Agnès Caradec, adjointe au maire, déléguée à l’Urbanisme, au Projet métropolitain, au Patrimoine foncier et aux Droits des sols et Gérard Chenoz, adjoint au maire, délégué aux Grands Projets d’Attractivité.

Retrouvez des informations supplémentaires sur Hambourg et des interviews de chefs d’entreprises sur www.marseille.fr


3 questions à Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille

« L’union fait la force »

, Mission internationale : Marseille en force à Hambourg, Made in MarseilleAprès 60 années de vie commune, le jumelage entre Marseille et Hambourg n’a jamais paru aussi jeune. Est-ce parce que les deux villes possèdent de nombreux points communs ?

Il est juste de reconnaître que Marseille et Hambourg sont similaires en de nombreux points depuis plusieurs décennies. Nos deux villes, jumelées depuis le 11 juillet 1958, n’ont d’ailleurs pas attendu le Traité de l’Élysée qui scella, en 1963, l’amitié franco-allemande, pour se rapprocher. Comme Marseille après Paris, Hambourg est la deuxième plus grande ville d’Allemagne derrière Berlin et représente le premier port d’outre-Rhin. Comme Euroméditerranée, HafenCity passe aussi par la réhabilitation de dizaines d’hectares d’anciens hangars ou entrepôts pour redynamiser un quartier portuaire, proche du centre-ville, en créant des dizaine de milliers d’emplois. Enfin, Hambourg, qui compte parmi les centres économiques les plus importants d’Europe, possède un tourisme actif et la culture y est omniprésente.

Quels atouts économiques propres à Marseille et à la Métropole peuvent intéresser Hambourg ?

Autant de similitudes ne peuvent que nous conduire vers des rapprochements aux intérêts mutuels, sachant que, de notre point de vue, une ouverture réussie vers l’Allemagne vaut passeport pour la conquête d’autres marchés internationaux. C’est la raison pour laquelle nous allons, durant ces 72 heures, promouvoir nos filières d’excellence que sont le numérique, le tourisme, le médical, l’aéronautique et, naturellement, les échanges portuaires. De plus, des échanges à haut niveau se tiendront au cours de cette mission impliquant CMA CGM, Airbus Helicopter ou d’autres grands comptes implantés en Provence et représentés en Allemagne. Un atout, assurément, pour défendre la création d’une liaison aérienne directe entre Marseille et Hambourg, qui sera l’un des objectifs de ce déplacement.

Votre déplacement a-t-il pour ambition de renforcer davantage les liens qui unissent les deux villes ?

Bien entendu car l’union fait la force. C’est ce que nous entendons prouver, une nouvelle fois, en valorisant l’image de notre territoire tout en soutenant l’internationalisation de nos entreprises qui peuvent s’appuyer sur la puissance collective pour démultiplier l’impact de leur déplacement en Allemagne. Comme ce fut le cas récemment à Londres, Moscou, Kobe, Miami, Turin ou Tel Aviv, nous profiterons de cette mission pour mettre en avant nos forces, grâce à de nombreux rendez-vous déterminants, et attirer de nouveaux investisseurs. Outre la signature de l’accord de coopération entre Marseille – Fos et l’autorité portuaire de Hambourg, je pense aux rencontres avec Hamburg Invest et Hamburg Marketing, au Workshop tourisme, mais également à la Conférence de promotion économique que nous organisons demain soir pour faciliter les contacts et les rapprochements.


Publi-rédactionnel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !