Dix cars à double étage viennent renforcer la flotte des 31 cars de la ligne 50 qui relie Marseille à Aix-en-Provence chaque jour. Gares routières désengorgées, augmentation du nombre de passagers, et meilleur bilan carbone sont attendus.

L’inauguration des nouveaux bus à double étage de la ligne 50 entre Marseille et Aix-en-Provence a eu lieu ce mercredi 12 septembre sous l’ombrière du Vieux-Port. Martine Vassal, présidente du Département des Bouches-du-Rhône, était présente aux côtés de Henri Pons, président de la Régie des transports des Bouches-du-Rhône (RDT13).

Le Département des Bouches-du-Rhône a investi à hauteur de 70% dans la mise en place de ces dix nouveaux cars à double étage, soit 3,08 millions d’euros. Ils renforcent la flotte des 31 cars qui font déjà la navette entre Aix et Marseille.

284 trajets quotidiens, la L50 est la plus importante ligne interurbaine d’Europe

Chaque jour, de 5h45 jusqu’à minuit, 7 000 passagers en moyenne empruntent la ligne 50 sur les 284 trajets quotidiens entre les deux villes. En 2017, 2,6 millions de voyageurs ont été transportés sur cet axe. De quoi positionner la navette Aix-Marseille comme la plus importante ligne routière interurbaine d’Europe.

Un positionnement également dû au fait que le transport routier est privilégié pour desservir cet axe et d’autres sur le territoire. Ces nouveaux bus accompagnent les travaux engagés par les collectivités locales pour augmenter les voies dédiées aux cars sur les grands axes du territoire et la multiplication des bus à haut niveau de service.

 


Sur le même sujet :


« L’objectif est de relier les deux villes en moins de 30 minutes »

Ces bus à deux étages permettent d’embarquer 92 personnes, contre 67 pour les cars traditionnels. Ils permettront dans un premier temps de désengorger les gares routières de Aix et Marseille lors des heures de pointe en embarquant plus de monde plus rapidement. Ils diminueront ainsi le temps d’attente.

Les voies réservées aux bus se multipliant sur le trajet, la présidente du Département des Bouches-du-Rhône (et par intérim, de la Métropole Aix-Marseille Provence) espère que ces mesures diminueront le temps de trajet, qui est aujourd’hui de 45 minutes : « L’objectif est de relier les deux villes en moins de 30 minutes », a-t-elle annoncé.

, Des cars à double étage pour renforcer la ligne 50 entre Marseille et Aix, Made in Marseille

Un meilleur confort pour moins de pollution

Le confort est également optimisé avec ces nouveaux bus. Plus spacieux, ils offrent désormais des espaces individuels et collectifs avec des zones en vis-à-vis avec tables. À l’image des cars déjà existants, des écrans diffusent des informations en temps réel, qu’il s’agisse de l’actualité ou des informations du réseau.

Le wi-fi gratuit est également disponible à bord, et des prises électriques universelles (usb) sont disponibles pour recharger tous les appareils.

Si ces véhicules fonctionnent encore au carburant, la RDT 13 met en avant que le bilan carbone par passager est diminué du fait du plus grand nombre de personnes embarquées dans un même bus.

, Des cars à double étage pour renforcer la ligne 50 entre Marseille et Aix, Made in Marseille

Un commentaire

  1. C est parfait. !! A contrario il faudrai
    evoquer la suppression de la ligne 89 Vitrolles Marseille qui s est faite en ecatimini . Sans aucune reaction de nos elus locaux . Merci Mr Gachon !! .
    Moi j ai choisi … je reprends ma voiture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !