Dans le cadre des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été 2024, la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur accueillera les épreuves de voile à Marseille, et des matches de football à Marseille et Nice.

Face à ces défis et pour faire de l’accueil des JO 2024 un vecteur d’accélération du développement et de la promotion de l’ensemble du territoire, Renaud Muselier, Président de la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur, s’est engagé pour la réussite de l’événement en lançant un ambitieux Plan Voile et Nautisme, doté de 21 millions d’euros jusqu’en 2024.

Ce plan vise cinq grandes ambitions :

  • faire de l’accueil des Jeux Olympiques un accélérateur de l’excellence sportive,
  • accélérer le développement de l’activité économique de la filière nautique,
  • favoriser le développement de l’offre de formation des métiers du nautisme et de la voile, l’excellence environnementale,
  • viser l’excellence environnementale,
  • valoriser et faire la promotion économique et touristique du territoire régional.

Faire de l’accueil des Jeux Olympiques un accélérateur de l’excellence sportive, en permettant aux athlètes français de briller « à domicile », en mettant un coup de projecteur sur le sport de haut niveau, en suscitant des vocations auprès des jeunes, en rassemblant les Français autour d’un événement commun, les Jeux Olympiques constituent un formidable moteur de développement de la pratique sportive. Comptant le plus grand nombre de licenciés au niveau national, la voile se classe 3ème discipline sportive la plus pratiquée en Provence-Alpes-Côte d’Azur, derrière le football et le tennis.

Comment ? Par le soutien aux structures et aux sportifs de haut niveau, la modernisation des infrastructures et des équipements, l’accompagnement des associations et des clubs vers la pratique tous publics., La Région SUD lance un Plan Voile et Nautisme pour l’accueil des JO 2024, Made in Marseille

Accélérer le développement de l’activité économique de la filière nautique, en s’appuyant sur les Jeux Olympiques pour dynamiser les secteurs économiques relevant de la filière nautique, qui compte plus de 120 000 emplois régionaux. En tant que 1ère région maritime de France, Provence-Alpes-Côte d’Azur dispose déjà d’un fort potentiel, avec notamment la Marine Nationale à Toulon, le transport maritime et fluvial avec le Grand Port Maritime de Marseille, ainsi que de nombreux secteurs porteurs tels que le yachting, la plaisance, la pêche, l’aquaculture, les activités off-shore et sous-marines, la réparation navale ou encore la maintenance.

La Région propose de stimuler l’activité économique de la filière nautique par le développement de l’Opération d’Intérêt Régional « Industrie navale et maritime », d’accompagner les entreprises régionales de la filière nautique, de valoriser et promouvoir la filière nautique, d’améliorer et optimiser les connaissances liées aux secteurs du nautisme et de développer la filière des activités subaquatiques.

Accélérer l’offre de formation dans les métiers de la voile et du nautisme, afin de gagner la bataille pour la croissance et l’emploi en Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec une politique de formation professionnelle et d’apprentissage, dont les orientations s’inscrivent dans une dynamique de développement économique, de soutien aux entreprises et de lutte contre le chômage. Dans ce cadre, il s’agit notamment de mieux adapter l’offre de formation professionnelle aux besoins des entreprises, afin de favoriser l’employabilité et ainsi, l’accès ou le retour à l’emploi. En effet, les professionnels de la voile et du nautisme sont soumis à des contraintes de saisonnalité et à de nombreuses évolutions dans leurs branches et métiers respectifs, en termes de techniques et de process industriels. Ils ont à ce titre besoin de se former pour être compétitifs sur le marché de l’emploi. Dans le cadre de sa politique de formation professionnelle, la Région a notamment fait le choix innovant, en octobre 2017, d’un partenariat Public-Public avec le CREPS PACA, soutenant ainsi l’appareil global de formation de l’établissement.

Viser l’excellence environnementale, en donnant la priorité à la gestion de l’eau, à la fois en termes de qualité et de sécurité. L’accueil des épreuves de voile à Marseille nécessite en effet de mettre en œuvre les conditions optimales pour le bon déroulement de la compétition, comme pour la préservation du territoire régional, plus particulièrement le littoral. Dans le cadre du Plan Climat régional, la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur veut promouvoir la certification européenne « Ports propres » qui a pour objectif une gestion environnementale portuaire exemplaire et accompagner les projets de zones de mouillage en vue de limiter l’impact des ancres sur les fonds marins.

Valoriser et faire la promotion économique et touristique du territoire régional en s’appuyant sur sa stratégie régionale de marketing territorial, de promotion et d’attractivité, construite en concertation avec l’ensemble des acteurs économiques de Provence-Alpes-Côte d’Azur dans le cadre du Schéma Régional de Développement Economique, d’Innovation et d’Internationalisation.


Publi-rédactionnel

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !