La place Fare Petites Maries dans le quartier de Belsunce (1er), située au croisement des rues éponymes avec les rues Longue des Capucins et Francis de Pressensé, a été entièrement requalifiée. Rétrécissement de la voirie pour laisser plus de place aux piétons, nivellement des espaces, plantation de végétation et création d’un petit square ont été réalisés au cours des travaux. Autre nouveauté : le changement de nom de la place, rebaptisée Louise Michel.

Au total, le chantier de la place Louise Michel a duré 13 mois, étalés entre novembre 2016 et la fin 2017. Des travaux qui ont repris au mois d’avril 2018 et qui devraient se terminer au plus tard au 15 août pour la réalisation du square. Le périmètre du chantier a englobé toute la place, y compris les amorces des rues adjacentes (de la Fare, des Petites Maries, Longue des Capucins et Francis de Pressensé). « L’objectif était d’uniformiser et d’harmoniser la place en créant un espace piéton de plein pied et d’assurer notamment des accès à l’espace Velten et à la maison de la solidarité », nous explique Isabelle Allot, directrice du renouvellement urbain à la Soleam*.

, À Belsunce, la place Fare Petites Maries change de visage et prend le nom de Louise Michel, Made in Marseille
Différentes rues se croisent au niveau de la place Louise Michel : la Fare, Petites Maries, Longue des Capucins et Francis de Pressensé.

Le projet en détails

À l’origine, l’espace était « fragmenté », avec des différences de niveau entre les différentes rues menant à la place. Le sol a donc été nivelé pour que tous les espaces puissent être pratiqués en continu. Le revêtement a également été complètement refait avec des pierres calcaires pour la partie piétonne et des pavés en porphyre pour les voiries.

Des potelets fixes et des bornes amovibles ont été installés pour réduire les possibilités de stationnement sauvage. « Nous avons toutefois relevé un petit souci au niveau des bornes. À la rentrée ou à la fin de l’année 2018, des plus costauds seront mises en place pour assurer la pérennité de ces protections », précise Isabelle Allot.

Concernant les voies de circulation, elles ont été réduites, passant de quatre à cinq mètres de large à environ 3,5 mètres. Des arbres ont été plantés le long des rues de Pressensé et de la Fare, respectivement avec des rangées de magnolias et de micocouliers. Le chantier a coûté au total 1,3 millions d’euros.

, À Belsunce, la place Fare Petites Maries change de visage et prend le nom de Louise Michel, Made in Marseille
La place a été mise de niveau et le revêtement entièrement refait © LE

Un square tout public ajouté

Après une concertation avec les habitants, il a été décidé de créer un petit square sur une partie de la place. Ce dernier a été aménagé par la ville de Marseille. « On a profité de l’endroit où il y a de la pleine terre pour planter des arbres, mettre cinq jardinières avec des plantes méditerranéennes, un toboggan pour les enfants et trois bancs pour les mamans ou les personnes âgées », explique Monique Cordier, adjointe au maire en charge des parcs et jardins. Un mur d’escalade va venir compléter le tout et doit être installé au plus tard le 15 août prochain.

L’espace est clôturé pour assurer la sécurité des enfants qui joueraient à l’intérieur. Mais là n’est pas la seule raison de la présence de ces barrières. « Avant ce square se trouvait un immeuble qui a été rasé. Les architectes des bâtiments de France voulaient qu’on garde le souvenir de ce bâtiment et nous ont donc obligé à en garder le contour avec les barrières », ajoute l’élue.

À partir du 15 août et de la fin des travaux du square, le parc sera ouvert au public. Pour le moment géré par la mairie centrale de Marseille, il devrait être transféré à la mairie des 1er et 7e arrondissements lors du prochain Conseil municipal, le 8 octobre 2018. C’est elle qui choisira si le square restera ouvert en continu ou fermé à des horaires précis. Son coût de 100 000€ a été subventionné à 70% par le département des Bouches-du-Rhône.

, À Belsunce, la place Fare Petites Maries change de visage et prend le nom de Louise Michel, Made in Marseille
Le toboggan, les jardinières et les bancs du square Louise Michel © LE
, À Belsunce, la place Fare Petites Maries change de visage et prend le nom de Louise Michel, Made in Marseille
Un mur d’escalade va être installé au début du mois d’août 2018 sur ce mur pour le moment vide © LE

Qui était Louise Michel ?

, À Belsunce, la place Fare Petites Maries change de visage et prend le nom de Louise Michel, Made in Marseille
Louise Michel

Louise Michel est une figure révolutionnaire et anarchiste. Née en Haute-Marne (52) en 1830, elle a d’abord été institutrice. En 1871, elle a participé activement aux événements de la Commune de Paris. Capturée, elle a été déportée en Nouvelle-Calédonie où elle s’est convertie à la pensée anarchiste. Elle revient en France en 1880, et, très populaire, multiplie les manifestations et réunions en faveur des prolétaires. Elle reste surveillée par la police et est emprisonnée à plusieurs reprises, mais poursuit son militantisme politique dans toute la France.

Louise Michel meurt d’une pneumonie à Marseille au cours d’une tournée de conférences dans le sud de la France. Une foule de 120 000 personnes l’a accompagnée lors de ses funérailles jusqu’au cimetière de Levallois (92).

À lire aussi

* La Soleam est la Société Locale d’Équipement et d’Aménagement de l’Aire Marseillaise, qui agit en tant que maître d’ouvrage pour le compte de la ville de Marseille. C’est la Soleam qui pilote les études et qui supervise le projet et le chantier.

Par Agathe Perrier

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !