Dans le cadre du contrat « Stations de demain », la Région PACA va engager 10 millions d’euros par an pendant cinq ans pour soutenir l’économie touristique liée aux stations de sports d’hiver.

Les Alpes du Sud représentent 15% des parts du marché français des sports d’hiver, mais elles pâtissent d’un parc technique et immobilier vieillissant que le Président Christian Estrosi (Les Républicains) souhaite améliorer afin de rendre le territoire plus attractif.

En avril 2016, l’assemblée du Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur s’est prononcée sur le contrat « Stations de Demain » qui vise à accompagner les 68 stations de ski du territoire dans une nouvelle dynamique. Pour cela, un budget de 50 millions d’euros leur a été alloué sur la période 2016/2020, soit 10 millions d’euros par an. Un Appel à Manifestations d’Intérêt avait ainsi été lancé à l’encontre des stations de ski désireuses de profiter de cette démarche pour financer leurs projets de développement.

Au 31 juillet 2016, date limite de dépôt des candidatures, 17 dossiers ont été reçus par la Région représentants la quasi-totalité des stations des départements des Alpes-de-Haute-Provence (04), des Alpes-Maritimes (06) et des Hautes-Alpes (05). « Le seul nombre de candidatures atteste de l’enthousiasme que l’on est en train de générer avec ce contrat « Stations de demain » », souligne Christian Estrosi, le Président de la Région Paca lors de l’assemblée plénière du 3 novembre.

, La Région PACA investit 50 millions d’euros pour les stations de ski, Made in Marseille
Le contrat « Stations de Demain » vise à accompagner les 68 stations de ski du territoire dans une nouvelle dynamique.

Renforcer l’attractivité des stations de ski du territoire

Pour Christian Estrosi, bien que les domaines skiables de la région soient de bon niveau, ils souffrent d’un équipement vieillissant notamment concernant les remontées mécaniques, les parcs techniques et les parcs immobiliers ainsi que d’un sous-équipement numérique. « Cela s’explique par le fait que les structures qui ont la charge de ces équipements ont peu de moyens et les années sans neige sont également passées par là. Nous voulons renforcer tout cela car ce territoire a un fort potentiel de fréquentation », souligne le Président de Région.

Avec le contrat « Stations de demain », les stations de ski de la région vont ainsi pouvoir être accompagnées dans le financement de diverses opérations s’inscrivant dans cinq thématiques :

  • Le développement des équipements structurants liés à la pratique du ski alpin et nordique (remplacement ou renouvellement de télésièges, équipements en neige de culture),
  • L’aménagement des cœurs de stations,
  • Le développement du numérique,
  • Le développement du tourisme hivernal « après-ski » (luges 4 saisons, patinoires écologiques…),
  • La rénovation du parc de logements touristiques.

50 millions d’euros vont être alloués par la Région Paca pour le financement de ces opérations sur la période 2016/2020. À cela s’ajoute 50 autres millions d’euros via les programmes européens « interrégional Alpes » et « coopération alpine transfrontalière ». Au total, 100 millions d’euros sont consacrés pour l’économie touristique des stations de ski.

, La Région PACA investit 50 millions d’euros pour les stations de ski, Made in Marseille
Chaque station sera accompagnée dans le financement de ses projets comme par exemple le remplacement ou renouvellement de télésièges.

Deux types de candidature pour coller aux besoins des stations

Les 17 candidatures déposées ont toutes été retenues par la Région Paca. Certaines dans le cadre d’une stratégie « Station village », dont l’enjeu est davantage mis sur l’aménagement du territoire comme pour Chabanon, le Sauze ou encore Ancelle. D’autres dans une stratégie « Smart Moutain » davantage tournée vers le numérique et le développement économique. C’est ainsi le cas de Pra-Loup, Val d’Allos, la Vallée de Serre-Chevalier ou Montgenèvre pour ne citer que ces stations.

« Ce contrat est une bouffée d’oxygène pour les Alpes du Sud qui en avaient bien besoin », met en avant Chantal Eyméoud, vice-présidente du conseil régional Paca en charge des entreprises, de l’artisanat, de l’économie de montagne, de culture et du patrimoine. Sur l’année 2013/2014, les 68 stations de ski de la région Paca ont généré 756 millions d’euros de recette et 15 000 emplois dont 12 000 saisonniers.


Pour aller plus loin

Par Agathe Perrier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !