Made in Marseille a rencontré Clémentine Thierry, Directrice d’Enercoop Provence-Alpes-Côte d’Azur afin d’en savoir un peu plus sur un marché énergétique en pleine évolution, celui des énergies renouvelables. Enercoop est le 4e fournisseur d’électricité en France derrière EDF, GDF et Direct Energie. 

Marseillais, [Environnement] Comment de plus en plus de Marseillais se tournent vers les énergies renouvelables ?, Made in Marseille

Enercoop PACA, dont les bureaux sont implantés au boulevard National (3e), est une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), ce qui veut dire que le consommateur a autant de poids au moment des décisions qu’un fournisseur par exemple. La société puise son énergie chez des producteurs “alternatifs”, qui produisent de l’énergie 100% renouvelable et en majorité de l’hydroélectricité via des petits moulins implantés le long des rivières (à 80%) ou via des éoliennes et des panneaux photovoltaïques, mais en part très faible.


Marseillais, [Environnement] Comment de plus en plus de Marseillais se tournent vers les énergies renouvelables ?, Made in Marseille
Clémentine Thierry reçoit le trophée

Enercoop PACA vient à ce titre de remporter le 1er Prix aux Trophées RSE PACA, qui récompensent chaque année depuis 11 ans les entreprises ou organisations de la région de 5 salariés et plus, qui ont à cœur de mettre l’homme et l’environnement au centre de leurs préoccupations.

La coopérative Enercoop PACA a été choisie par un jury composé d’experts de la RSE parmi les 18 entreprises sélectionnées cette année pour concourir, et a remporté deux prix : le 1er prix RSE 13 et le 1er Prix RSE PACA ! La remise des prix a eu lieu le jeudi 22 octobre 2015 à l’Espace des Libertés à Aubagne en présence de plus de 400 personnes.

Quelques points-clés de la politique RSE d’Enercoop PACA :

– Co-construction du projet avec les salariés : les salariés sont invités chaque année à un séminaire d’entreprise qui réunit opérationnels (salariés) et décisionnaires (membres du Conseil d’Administration) et permet d’impliquer les salariés dans les décisions stratégiques de la coopérative.

– Semaine de 4 jours : la semaine de travail a été fixée pour tous les salariés à 4 jours Temps Plein. Ce partage du travail a pour objectif de créer des conditions de travail attractives pour les salariés en leur permettant de mieux concilier vie professionnelle et vie privée. Cette mesure permet aussi de créer rapidement des emplois locaux (l’équipe est passé de 2 salariés à la création en 2013 à 6 salariés, deux ans plus tard).

– Parité homme-femme au sein de l’entreprise : la coopérative Enercoop PACA est dirigée par une femme (Clémentine Thierry), l’équipe atteint la parité parfaite (3 hommes et 3 femmes) et le Conseil d’Administration s’en rapproche (6 femmes sur les 14 membres).

– Échelle de salaire resserrée : l’écart salarial au sein d’Enercoop PACA est de 1 à 1,3 alors qu’il est préconisé de 1 à 5 dans le secteur de l’Économie Sociale et Solidaire.

– Politique d’achats responsables : Enercoop PACA se fournit exclusivement auprès de fournisseurs éco-responsables (Eco-Bureau, La boutique Écologique…), du papier recyclé au café équitable, en passant par du matériel informatique peu énergivore (ordinateurs label Energy Star)

– Politique de déplacements des salariés : Enercoop PACA privilégie pour les déplacements de ses salariés l’autopartage et le co-voiturage (notamment via les services de Citiz provence et BlaBlaCar). Les émissions carbone générées par les déplacements des salariés sont compensées via le dispositif du GERES.


La société marseillaise compte 1500 clients dans toute la région dont 460 sur Marseille. Si l’on se penche sur les chiffres fournis par Enercoop : le 1er arrondissement arrive en tête avec 17 % des clients de la commune, devant le 5e avec 14 % avec et le 6e avec 12 %. Les trois derniers arrondissements de la ville sont le 14e, le 10e et le 11e avec 1 % chacun environ.

Marseillais, [Environnement] Comment de plus en plus de Marseillais se tournent vers les énergies renouvelables ?, Made in Marseille
La carte des producteurs d’énergies renouvelables qui travaillent avec Enercoop

Et, c’est une part de marché qui ne devrait faire qu’augmenter les années à venir grâce ou à cause notamment, chacun en fera son analyse, à la hausse des tarifs réglementés imposés par l’Etat à EDF. Ainsi, par exemple comme nous l’explique Clémentine Thierry “En 2007, lors de la création d’Enercoop, le prix d’EDF était 45 % moins cher que celui pratiqué par ma société. Aujourd’hui, on est seulement 15 % plus cher* qu’eux et l’écart tend à diminuer encore dans les années venir“. Et c’est à ce moment là que tous les habitants se tourneront vraisemblablement vers des fournisseurs plus écolos et donc respectueux de l’environnement.

La démarche d’Enercoop, comme d’autres démarches qui s’inscrivent en faveur de l’environnement, est soutenue par les collectivités locales tels la Région PACA et le Conseil Départemental des Bouches du Rhône.

Quand on demande à Clémentine Thierry, quels sont les avantages pour les clients de basculer chez eux par rapport à un contrat classique, elle explique que “c’est la seule garantie pour être fourni avec des énergies 100 % renouvelables, pour un surcoût pas forcément très élevé” et que “cela garantit également un tarif stable qui n’a jamais évolué depuis 2007, contrairement à celui d’EDF. Car pour faire évoluer les tarifs, il faudrait en effet un vote au conseil d’administration, ce qui implique un vote des fournisseurs mais aussi des consommateurs, puisque Enercoop est une coopérative.”

* Les 15 % de plus pratiqués par rapport aux tarifs EDF représentent en moyenne 8 euros de plus par mois pour une famille de 4 personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !