Vincent Labrune est parti. L’ancien président de l’Olympique de Marseille en poste depuis 2011 et doté d’un bilan plus que critiquable, trace sa route en laissant sa place à Giovanni Ciccolunghi, un ancien proche de Robert Louis-Dreyfus. Il devient le 30e président de l’histoire de l’OM, et le 7e depuis l’arrivée de la famille Louis-Dreyfus comme actionnaire, en décembre 1996.

Voici les 5 choses à savoir sur Giovanni Ciccolunghi :

  • Nationalité : Italienne
  • Naissance : Juin 1944
  • Expérience professionnelle : Directeur d’Adidas en Russie entre 1991 et 1996
  • Ancien proche de Robert Louis-Dreyfus
  • Il parle 5 langues couramment : Anglais, Russe, Français, Italien, Allemand

Giovanni Ciccolunghi est un homme d’affaire italien de 72 ans, né en juin 1944. Il a notamment dirigé la branche russe de la firme Adidas, qui appartenait à l’époque à Bernard Tapie avant d’être rachetée en 93 (affaire du Crédit Lyonnais) par son ami et ancien actionnaire de l’OM, Robert Louis-Dreyfus, décédé en 2009. C’est grâce à lui qu’Adidas habille depuis cette période l’équipe nationale de football russe. En 1996, il quitte Adidas et devient ambassadeur du groupe Louis-Dreyfus en Russie pour gérer les relations entre l’homme d’affaire marseillais et les pays de l’Est.

Ciccolunghi, 5 choses à savoir sur Giovanni Ciccolunghi, le nouveau président de l’OM, Made in Marseille
Photo des années 90 de Giovanni Ciccolunghi à droite © DR

Pour Marguarita Louis-Dreyfus, actionnaire principale du club, ce choix est le bon, “Giovanni en tant que proche collaborateur de Robert Louis-Dreyfus a dirigé comme CEO avec succès et brio Adidas en Russie pendant plus de 10 ans. Il est membre du board de Louis-Dreyfus Holding depuis 5 ans. Son expérience internationale du management des hommes et de la gestion du domaine sportif, en particulier le marketing sportif, apportera plus d’efficacité et de professionnalisme au club. La mobilisation et la cohésion du club, le renforcement des procédures de fonctionnement, la mise en œuvre et le respect des budgets, le développement de l’image du club et de ses revenus ainsi que la communication sont ses principaux objectifs.” 

L’Italien a du pain sur la planche. Il doit désormais préparer le club à sa vente annoncée depuis le mois d’avril par l’actionnaire principale du club et pour laquelle des négociations sont en cours avec plusieurs groupes étrangers. Les départs de plusieurs cadres comme Benjamin Mendy, Georges-Kévin Nkoudou, Michy Batshuayi ou tout récemment Bruce Dja Djédjé, ont permis d’entrer dans les clous de la Direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG), gendarme financier du football français. Selon L’Equipe, une offre comprise entre 65 et 80 millions d’euros pourrait désormais convaincre MLD.

Dans la foulée, Jean-René Angeloglou, un ami de la famille Louis-Dreyfus depuis plus de 30 ans a été annoncé comme nouveau président du Conseil de surveillance du club. A Marseille, il a accompagné Robert Louis-Dreyfus depuis la reprise du club en 1997.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !