Après de multiples rebondissements, les mosaïques du banc de la Corniche resteront bel et bien sur place. 

Il y a quelques temps, on vous parlait de l’affaire des mosaïques de la Corniche. Il s’agit d’une série de mosaïques installées par une association menée par Paola Cervoni pour égayer le banc le plus long du monde qui surplombe la mer, un peu Gaudi au parc Guell de Barcelone.

On peut lire sur le compte Facebook de Paola Cervoni : “Monsieur Chanal, (Ndlr : responsable du dossier à la mairie), a annoncé que nous pouvons continuer la série manquante. La Mairie honore le contrat de départ. Madame Bernaconi a donné son accord pour la continuation du projet sur les 11 bancs restants. Merci madame Bernaconi et merci Mr Chanal pour votre écoute. Merci à vous tous pour votre soutien vos signatures et vos commentaires qui ont fait ma force. A bientôt sur les bancs… Quel bonheur…”

Nos autres reportages sur ce sujet

Sauf qu’après avoir obtenu des autorisations de la mairie et installé ces mosaïques, l’association de Paola Cervoni s’est vu retirer l’autorisation et a même craint qu’on ne l’oblige à les enlever. Mais face à l’engouement des Marseillais qui se sont mobilisés avec une pétition en ligne et au soutien de Sabine Bernasconi, maire du 1er secteur de Marseille, la mairie centrale a décidé de les garder.

Corniche, Le banc de la Corniche gardera finalement ses mosaïques, Made in Marseille
Photo : M. Clavel

Un commentaire

  1. Voilà une belle idée que cette mosaïque masquant le triste béton ! Merci aux concepteurs de cette fresque joyeuse. Cela m’a même donné envie de m’y remettre…à la mosaïque ; cet art fait de minutie et de patience.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !