La communauté urbaine MPM (Marseille Provence Métropole) est en train de réaliser la requalification des avenues Martheline et Barquière et de la rue du Commandant Jean Reginensi, dans les quartiers sud de la ville. Ce chantier s’inscrit dans un projet beaucoup plus vaste, celui de la rénovation de la Zone urbaine sensible (ZUS) de la Soude –Hauts de Mazargues située au pied du massif des calanques, sur un secteur actuellement enclavé. Sur 91 hectares, MPM et l’agence Marseille Rénovation Urbaine vont réaliser des aménagements comparables aux critères définis pour en faire un écoquartier.

Chantier en cours avenues Martheline et Barquière et de la rue du Commandant Jean Reginensi © MPM

transformation, [Chantier] Les quartiers Sud de la ville en pleine transformation, Made in Marseille

Réhabiliter les voies de circulation pour améliorer la qualité de vie des habitants

L’objectif pour MPM, qui a la charge de l’entretien des voies de circulation, est d’améliorer les liaisons entre les différents groupes de logements sociaux de la Soude, et avec le centre de vie de Bonneveine et le noyau villageois de Mazargues. Ces axes, très larges et uniquement aménagés pour les véhicules, étaient surdimensionnés par rapport à leur trafic. Les voies seront ainsi redimensionnées tout en respectant le gabarit nécessaire à la bonne circulation des véhicules, et en particulier des transports en commun et des véhicules de secours.

La place des véhicules sera réduite au profit d’espaces créés pour les modes doux et pour un cheminement piétons. Vélos et passants pourront ainsi emprunter ces voies en toute sécurité. Avec la plantation d’une centaine d’arbres, les axes routiers seront bordés agrémentés de verdure. D’autres zones seront libérées et permettront des opérations de construction.

Ces travaux font partie de la première phase du projet de rénovation urbaine de la ZUS.

 Visite du chantier avec Guy Teissier, président (UMP) de MPM, et Lionel Royer-Perreaut, maire (UMP) des 9e et 10e arrondissements © MPM

transformation, [Chantier] Les quartiers Sud de la ville en pleine transformation, Made in Marseille

Les objectifs majeurs du projet côté MPM

5 grandes priorités sont mises en place par MPM pour les espaces publics :

  • améliorer le fonctionnement de ce site et ses liaisons avec le tissu environnant,
  • mieux hiérarchiser les espaces publics,
  • redimensionner le réseau routier au profit des modes de circulation douce,
  • aménager un parvis pour le groupe scolaire,
  • libérer du foncier pour permettre la réalisation d’opérations de construction.

Projection Allée des Calanques – Les Hauts de Mazargues © MPM

transformation, [Chantier] Les quartiers Sud de la ville en pleine transformation, Made in Marseille

Les équipements en projet dans cette zone

  • Création d’un axe Nord/ Sud avec intégration des modes de déplacements doux (marche, vélo)
  • Création de nouvelles voiries pour mieux mailler et desservir le secteur
  • Restructuration du stade Rouvier
  • Démolition reconstruction de la maison de quartier du Baou de Sormiou
  • Création d’un terrain multisports au Baou de Sourmiou (en détails sur notre site ici)
  • Création du Parc de la Jarre et installation du Théâtre du Centaure en 2014

Le plan du projet de la Soude © Marseille Rénovation urbaine

transformation, [Chantier] Les quartiers Sud de la ville en pleine transformation, Made in Marseille

Un secteur complètement désorganisé

Le secteur de la Soude se situe sur un territoire qui a connu une évolution forte depuis quarante ans. Ancienne zone agricole, la Soude a connu une urbanisation progressive avec la création de Zones d’Aménagement Concertées (ZAC). Mais les projets se sont multipliés sans pour autant qu’un travail de coordination d’ensemble soit mené…  Cette absence de coordination a peu à peu créé un enclavement de ces quartiers marqués par un manque de mixité sociale. Ils souffrent aujourd’hui de difficultés en termes de fonctionnement urbain et de qualité de l’habitat.

Pour bien comprendre, en 40 ans, ce territoire a accueilli :

  • la ZAC de Bonneveine créée en 1972 sur laquelle les HLM de la Soude ont été construits,
  • la ZAC du Baou de Sormiou/ la Cayolle édifiée également en 1972 pour résorber le bidonville de la Cayolle,
  • la ZAC de la Soude à vocation économique créée en 1974,
  • la ZAC de la Jarre créée en 1992 dont la vocation initiale était l’activité économique mais qui a progressivement évolué pour accueillir des logements.

Les éléments clés du projet

Calendrier : août 2014 – juillet 2015

Financement des travaux : 3.08 M d’€ dont 2.07 pris en charge par MPM

Autres financeurs : Ville de Marseille 0.84 M€ TTC, ANRU 0.89 M€ TTC

Autres partenaires : Marseille Rénovation Urbaine et mairie des 9 et 10e arrondissements de Marseille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !