Nouvelle adresse gourmande dans le quartier de la Joliette, Yökae compte éveiller les papilles des Marseillais aux saveurs des cuisines d’Afrique de l’Ouest et des Caraïbes. À déguster sur place ou à emporter.

Yökae, en lingala, signifie « écoute-le » ou « souviens-toi ». Pour Landry Quimfumu, l’un des trois fondateurs de ce nouveau restaurant, ce mot « renvoie à des souvenirs dans lesquels se mélangent l’Afrique, la famille et la cuisine. Plus jeune, ma mère me le disait souvent en parlant de mon grand frère ou de mes grands-parents ».

Et c’est justement ce que Yökae souhaite transmettre, en prouvant qu’il est possible de « faire de la street food tout en proposant une cuisine généreuse et familiale ». Après de longs mois de travaux, cette nouvelle adresse gourmande aux saveurs ouest-africaines et caribéennes ouvre discrètement ses portes au cœur du quartier de la Joliette, au 63, rue de la République (2e).

« Revaloriser la cuisine africaine »

Les trois frères André, Landry et Fabrice Quimfumu, qui ont grandi à Marseille dans une famille d’origine angolaise, sont partis du constat que « la cuisine africaine est assez méconnue et mal appréciée dans le Sud de la France ». En ouvrant Yökae, leur objectif est de « la partager, la revaloriser et la rendre accessible à tous ».

Le restaurant fusionne plusieurs pays du continent africain, même si la carte est plutôt axée sur les spécialités du Sénégal, du Mali et du Congo. Conçue avec l’aide de la cheffe consultante Nathalie Nguyen (Master Chef 2011), elle propose de redécouvrir les classiques revisités, « préparés maison et à la minute » avec des produits frais.

yökae, Yökae, la nouvelle adresse de street food africaine et caribéenne à la Joliette, Made in Marseille
Le Chicken Yassa de Yökae

Yassa et mafé vegan

Vous connaissez sûrement le poulet yassa ou le mafé, mais avez-vous déjà essayé sa version sans viande ? À Yökae, tous les plats peuvent être déclinés dans leur version vegan, en remplaçant la viande par des aiguillettes végétales à base de pois chiche. « La ressemblance est bluffante », promet Fabrice Quimfumu.

En plus des incontournables, on retrouve aussi le « Kongo bowl » au poulet pané à la sauce arachide, agrémenté de patates douces et de crudités. La touche afro-caribéenne est présente avec le poulet boucané mariné à la sauce chien (piment, ail, persil et jus de citron). Les clients peuvent composer leurs bols de taille moyenne à 11,90 euros ou opter pour des portions plus généreuses à 13,90 euros.

Les bowls peuvent être accompagnés d’alloco (bananes plantains frites), de chicken wings, de samoussas ou de pastels au thon à 4,50 euros. L’équipe prépare chaque jour des boissons rafraîchissantes, du bissap (jus de fleur d’hibiscus) fait maison et de la citronnade au gingembre pressée. Et pour le dessert, laissez-vous tenter par les mikaté, beignets de pâte frite préparés selon la recette familiale.

Informations pratiques

Yökae
63 rue de la République
13002 Marseille

Ouvert du lundi au samedi de 11h45 à 14h45 et de 18h30 à 22h
Le dimanche de 18h45 à 22h30

Bouton retour en haut de la page

Ne ratez rien de l'actualité
marseillaise avec notre
newsletter gratuite.

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine
les meilleurs articles de Made in Marseille