La marche des fiertés aura lieu le 30 septembre prochain à Marseille. Prévue en juillet, elle avait été reportée dans le contexte des émeutes.

Suite à l’annulation contrainte de la marche des fiertés le samedi 1er juillet 2023, en raison des violences urbaines, la nouvelle date a été fixée ce 30 septembre. Le départ sera donné à 14 heures de la Porte d’Aix. Direction ensuite place Jules Guesde, boulevard des Dames, rue de la République, rue Colbert, cours Belsunce, Canebière, quai des Belges pour arriver vers 17h au quai du port.

Pour fêter ses 30 ans, la Pride Marseille attend un public nombreux pour cet événement qui résonnera cette année autour du mot d’ordre « Indivisibles », « pour marcher fièrement et revendiquer l’égalité des droits pour les personnes LGBTQIA+ ! Vous serez aux côtés de vos associations, de vos commerces LGBTQIA+ et de vos allié•e•s. Brandissez vos pancartes et vos drapeaux, la rue vous appartient » lance l’association.

Une minute de silence

À 16 heures, une minute de silence sera observée pour « nous souvenir de nos disparues, victimes du Sida, de la déportation dans les camps nazis, des persécutions que nos sœurs et frères subissent en Méditerranée et dans le monde, et de toutes les formes de LGBTQIphobies. Après les trois coups de la corne de brume, nous respecterons une minute de silence debout, accroupi, ou en die-in (allongé par terre) », annonce l’association. À 17 heures, l’arrivée de la marche à l’Hôtel de Ville se clôturera avec Barbara Butch aux platines.

Des moments forts en juin dernier

Initialement prévue le 1er juillet, la marche avait dû être annulée à la suite des violentes émeutes survenues à Marseille après la mort à Nanterre d’un jeune de 17 ans, tué par un policier. La Préfecture de Police qui devait assurer la sécurité de l’événement avait dû « se désengager du dispositif de sécurité pour assurer d’autres missions », nous apprenait alors l’association Fierté Marseille Organisation via un communiqué de presse.

À l’occasion du 30e anniversaire de la Pride Marseille, un mois entier d’activités avait tout de même été organisé en juin, autour notamment de la reconnaissance de la communauté LGBTQIA+ dans l’espace public. Des moments forts ont été proposés, comme des spectacles, des projections et des évènements sportifs, grâce notamment à la collaboration de toutes les associations locales.

Bouton retour en haut de la page

Ne ratez rien de l'actualité
marseillaise avec notre
newsletter gratuite.

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine
les meilleurs articles de Made in Marseille