Aujourd’hui, on vous fait le coup de la Sardine qui a bouché le port de Marseille. Comment ça, vous ne connaissez pas cette histoire ? Celle de la célèbre Sardine, tellement grosse peuchère, qu’elle bloquait complètement l’entrée du Vieux-Port.

Méfi, cette histoire est une galéjade ! Une légende marseillaise qui se transmet de génération en génération depuis le 18e siècle… à cause d’une simple blague et d’une erreur d’orthographe.

La légende de la sardine

L’histoire commence en 1779, lorsque des prisonniers français capturés dans la province de Pondichery en Inde, alors à la merci des Anglais, sont libérés en échange d’accords passés avec des soldats anglais. Les prisonniers embarquent d’Inde, direction l’Europe et plus exactement la Méditerranée sur une frégate nommée : la Sartine avec un « t » et non un « d », en référence au ministre de la Marine sous Louis XVI, Antoine de Sartine.

Après dix mois de navigation, le navire arrive enfin au niveau du détroit de Gibraltar, direction la mer Méditerranée et Marseille. A cette époque, les Anglais sont les maitres en Méditerranée, ils torpillent tous les bateaux ennemis. C’est pourquoi le Sartine était équipé d’un drapeau anglais, qui lui permettait de naviguer tranquillement.

Malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu pour les prisonniers français. En mai 1780, un navire britannique intercepte le Sartine à cause d’un malentendu, avant d’ouvrir le feu sur lui, tuant son capitaine et deux hommes d’équipage. Après plusieurs tentatives d’explication, le navire britannique laisse finalement repartir le Sartine en direction de Marseille, mais sans capitaine à bord…

Et, c’est à cause de ce détail de l’histoire que le Sartine, une fois arrivé à l’entrée du port de Marseille, fit une erreur de navigation qui l’envoya sur les rochers avant de couler dans le chenal qui marquait l’entrée du Vieux-Port.

sardine, La légende de la Sardine qui a bouché le port de Marseille, Made in Marseille
L’entrée du Vieux-Port. Cliquez pour agrandir

Par malchance, le Sartine était tellement grand et ses mâts tellement hauts, qu’il paralysa un long moment l’accès au port. Les bateaux marseillais ne pouvaient ni entrer ni sortir.

L’histoire bien entendu a fait à l’époque un grand bruit dans toute la ville et a été déformée et amplifiée au fil des discussions… Au final, certains marseillais ont gardé le côté humoristique de l’aventure afin de la rendre plus attrayante, notamment en changeant le nom de la frégate de Sartine en Sardine.

Et la légende était née…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !