L’Olympique de Marseille aurait trouvé un accord cette nuit avec Marcelino pour entrainer le club pendant deux saisons. Ce proche de Pablo Longoria, peu connu en France, dispose d’une solide expérience en Liga espagnole.

Il aura fallu attendre plus de trois semaines après le départ d’Igor Tudor, de folles rumeurs et de longues négociations pour voir enfin un nouveau coach prendre sa place sur le banc olympien. Après les échecs des pistes Marcelo Gallardo et Paulo Fonseca, Pablo Longoria aurait finalement trouvé un accord avec l’Espagnol Marcelino.

L’entraineur de 57 ans est libre de tout contrat depuis son départ de Bilbao en 2022. Et si aujourd’hui son nom ne vous dit pas grand chose, il dispose pourtant de 25 années d’expérience en Liga.

Une carrière d’entraineur largement reconnue en Espagne

Marcelino débute sa carrière d’entraineur dans un petit club de D3 espagnol, le Club Deportivo Lealtad, qu’il quitte au bout d’une saison, avant trois années de disette. En 2001, il se fait recruter par son club formateur de Gijon. Il débute alors avec l’équipe réserve, avant de prendre les rênes de l’équipe première en 2004. En 2006, après une saison sur le banc du Recreativo Huelva, il fait monter le club de la deuxième à la première division. Il découvre le haut niveau et devient l’année suivante meilleur entraineur de Liga (2007) en plaçant son équipe fraichement promue à la 8e place du championnat.

L’année suivante, il entraine le Racing Santander qu’il parvient à qualifier pour la première fois de son histoire en coupe d’Europe. Puis, il part à nouveau vers de nouvelles aventures. Saragosse en l’occurence, qui vient d’être relégué en deuxième division. Au bout d’une saison, il fait remonter l’équipe en Liga et quitte le club. Deux ans plus tard, il rejoint les rangs du Racing Santander, puis ceux du FC Séville, mais pour une courte durée. Faute de résultats probants, la direction le pousse vers la sortie en cours de saison.

En 2013, il arrive à Villarreal où il passe 3 saisons. Il commence en D2, fait remonter le club en Liga, puis se qualifie l’année suivante pour la Ligue Europa où il atteint les demi-finales. En 2016, il parvient à qualifier le club pour la Ligue des Champions, mais se fait limoger à cause de conflits avec des joueurs.

Il atterrit ensuite à Valence où il termine 4e de Liga et décroche son 2e titre de meilleur entraineur de la saison, et peut enfin découvrir la Ligue des Champions. L’année suivante, il termine à nouveau 4e du championnat et remporte au passage la Coupe du Roi face au Barça. Puis, il se fait renvoyer par le propriétaire du club quelques mois plus tard, après avoir tenu des propos critiques dans la presse.

En janvier 2021, Marcelino prend finalement les rênes de l’Athletic Bilbao, et décroche la Supercoupe d’Espagne face au Barça, deux semaines après son arrivée. Il dispute ensuite deux finales de Coupe d’Espagne perdues contre la Real Sociedad en 2020 et le FC Barcelone en 2021. En 2022, son club élimine le Real Madrid de la Coupe d’Espagne en quart de finale, avant de s’incliner en demi-finale contre Valence. Le 24 mai 2022, il annonce en conférence de presse qu’il ne souhaite pas prolonger son contrat avec le club basque.

Un proche de Pablo Longoria

Selon les observateurs, cette nouvelle aventure marseillaise pour le coach espagnol est tout sauf une surprise. En effet, le président de l’OM était salarié de l’entreprise qui gérait les intérêts de Marcelino au Recreativo Huelva. C’est à cette période que Pablo Longoria aurait puisé ses connaissances dans le milieu du football. Ils se sont aussi côtoyés à Valence, lorsque Marcelino était l’entraîneur et Pablo Longoria le directeur sportif.

Les deux hommes, amis de longue date, partagent depuis la même philosophie de jeu. Marcelino est un adepte du 4-4-2, avec un style de jeu rapide et direct après la récupération. Reste à savoir si le coach espagnol réussira à s’imposer dans la durée et rétablir à l’OM une stabilité dont le club aurait bien besoin.

Il ne resterait aujourd’hui plus que quelques détails à régler sur son contrat, avant la signature prévue dans la semaine. La reprise de l’entraînement, quant à elle, est fixée au 3 juillet, avec des échéances importantes qui vont rapidement arriver. L’OM doit en effet jouer le 8 ou 9 août, le 3e tour préliminaire de Ligue des Champions.

Bouton retour en haut de la page

NEWSLETTER

Recevez le meilleur de l'actualité de la semaine gratuitement !