La Chambre de Métiers et de l’Artisanat Provence-Alpes-Côte d’Azur vient de lancer la 14e édition de la Route des Arts et Gourmandises, une sélection d’artisans talentueux qui valorisent le savoir-faire local.

La Route des Arts et Gourmandises recense depuis plus de 10 ans près de 200 professionnels dans les Bouches-du-Rhône. Pour cette 14e édition lancée le 14 juin 2023 par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat Provence-Alpes-Côte d’Azur (CMAR PACA), une vingtaine d’artisans viennent s’ajouter à la liste.

« La volonté aujourd’hui, c’est d’élargir de plus en plus les références au niveau régional » précise Yannick Mazette, président de la CMAR PACA. La région compte 220 000 entreprises d’artisanat, dont 65 000 dans le département des Bouches-du-Rhône. Au niveau régional, 3 000 possèdent la qualité d’Artisan d’Art délivrée par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat. Dans le département, ils sont 1 500 à avoir cette appellation déposée et protégée. « On a un potentiel de 20 000 dans la région » estime Yannick Mazette.

« La Route » offre ainsi une vitrine aux artisans qui en font partie, avec sa carte interactive accessible sur le site artsetgourmandises.fr. C’est une invitation pour les habitants et les touristes à aller à la rencontre de celles et ceux qui font rayonner le savoir-faire « made in Provence ». Parmi les près de 200 artisans référencés, 60% sont des métiers d’art et 40% des métiers de bouche.

Impulser une nouvelle dynamique dans l’artisanat

Car aujourd’hui, plus que jamais, il est nécessaire de faire connaitre et soutenir ces métiers, parfois ancestraux, pour ne pas qu’ils disparaissent. Serge Moutarlier, céramiste dans le quartier du Panier, et artisan présent sur « la route » a vu son quartier changer ces dernières années. « Il y a encore quelques années, on était 10 céramistes au Panier, aujourd’hui nous ne sommes plus que 5 » regrette-t-il. 

Pour inverser cette tendance et accompagner celles et ceux qui voudraient se lancer dans l’artisanat ou évoluer dans leur métier, la CMAR PACA mène un travail de sélection et de référencement de tous ces artisans. « On veut travailler sur ce qu’il manque et complémentariser l’offre de formation, pour ne pas voir ces métiers à l’abandon » précise Yannick Mazette.

Depuis 1989, l’école de céramique de Provence, située à Aubagne, est le centre de formation agréé en PACA dans ce domaine. « Tous les céramistes du quartier y ont fait leur formation » souligne Serge Moutarlier. À Arles, un nouveau projet « d’école de la main » est en phase de discussion avec le maire de la ville, Patrick de Carolis, et la CMAR PACA. L’établissement pourrait intégrer différents cursus comme « la poterie, la couture ou encore la verrerie » annonce Yannick Mazette.

Bouton retour en haut de la page

NEWSLETTER

Recevez le meilleur de l'actualité de la semaine gratuitement !