Un peu plus de trois mois après son élection à la tête de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Christian Estrosi a dévoilé ses priorités budgétaires pour l’année 2016 avant le vote des élus régionaux le 8 avril prochain. Un budget qui, d’après le président, est celui du changement et qui marque l’arrivée d’une nouvelle ère pour la région Paca.

Pour cette année 2016, le budget global d’investissement et de fonctionnement de la Région Paca s’élève à environ 2,1 milliards d’euros. Au cours de cette année, le président de la Région s’est fixé pour objectifs de répondre à trois urgences en priorité : dynamiser l’économie de la région en recréant du lien avec les entreprises, rendre le territoire et ses communes plus attractifs et redresser les finances des collectivités. En confirmant que « tout ce qui a été dit et projeté pendant la campagne d’élection est une parole tenue ».

À lire aussi

Créer du lien avec les entreprises de la région Paca

Parmi les priorités budgétaires de cette année 2016, Christian Estrosi souhaite créer un lien entre la Région Paca et les entreprises du territoire et leur montrer qu’elles sont les bienvenues. Afin de les aider à s’implanter et à se développer dans la région, cinq grands objectifs vont être mis en place :

  • Promouvoir le développement économique et l’innovation avec notamment la création d’un guichet unique dès le mois d’avril pour les entreprises de la région qui pourront ainsi bénéficier d’un suivi personnalisé et la mise en place du Fond d’Investissement des Entreprises de la Région (FIER), effectif dès le mois de septembre, doté de 93 millions d’euros pour consentir des prêts ou entrer dans le capital des entreprises par exemple.
  • Faire de la région Paca la première Smart région d’Europe: 6,7 millions d’euros vont être consacrés au déploiement du très haut débit sur le territoire et à la transition numérique des entreprises afin de les inciter à rester dans la région et d’en attirer de nouvelles.
  • Conforter le tourisme comme un puissant vecteur pour le développement économique régional: avec 30 millions de touristes par an qui viennent sur le territoire Paca, 9,6 millions d’euros vont être alloués au développement de la filière touristique de la région.
  • Renforcer l’agriculture qui compte plus de 22 000 exploitations et représente plus de 45 000 actifs sur l’ensemble de la région, en consacrant 16 millions d’euros du budget de la région pour l’ensemble des filières.
  • Mener de front la bataille pour l’emploi afin de combler les 25 000 offres d’emplois non pourvus du territoire et faire baisser le taux de chômage de la région qui s’élève à 12%. Le président a notamment pour volonté de revoir les contrats d’objectif des centres de formation et de faire de l’apprentissage une filière d’excellence en augmentant de 5,6% le développement économique de la formation et de l’apprentissage.
budget, Quelles sont les priorités budgétaires de la région pour l’année 2016 ?, Made in Marseille
De nombreuses entreprises de Marseille se trouvent dans les quartiers nord.

Faire de la région Paca un territoire attractif

Christian Estrosi l’affirme : « Plus aucun territoire de la région Paca ne sera oublié ». Le Fonds de Solidarité Locale (FSL) est ainsi désormais remplacé par le Fonds Régional d’Aménagement du Territoire (FRAT) et passe d’un budget de 3 à 8 millions d’euros. Comme le FSL, cet outil a pour but de soutenir et d’accompagner les collectivités. Il leur permettra également d’obtenir une subvention pouvant aller jusqu’à 200 000€, contre 15 000€ auparavant, pour un projet qui relève de la compétence régionale comme une école, des équipements sportifs ou culturels, etc.

Christian Estrosi souhaite aussi augmenter la sécurité dans les transports de la région en développant la vidéo protection dans les 140 gares où s’arrêtent les TER. Accroître la sécurité dans les lycées fait également partie des priorités du président : un million d’euro va ainsi être utilisé dans la mise en place d’un plan de lutte contre la radicalisation. 88 autres millions d’euros seront quant à eux alloués afin de construire et rénover les établissements.

Le président a également choisi d’augmenter le budget alloué à la culture en y consacrant 53 millions d’euros. Dans cette somme, cinq millions d’euros seront dédiés à la rénovation du patrimoine de la région.

budget, Quelles sont les priorités budgétaires de la région pour l’année 2016 ?, Made in Marseille
Renforcer la sécurité dans les gares fait partie des priorités de Christian Estrosi © AP

Redresser les finances des collectivités

Aujourd’hui, la région Paca est la deuxième région la plus endettée de France métropolitaine derrière l’Île-de-France. Sa capacité de remboursement, soit le temps qu’il lui faudrait pour éponger sa dette, s’élève actuellement à un peu plus de 11 ans. Une durée que Christian Estrosi compte baisser à 10 ans. Pour cela, le président a annoncé des économies de fonctionnement de la région à hauteur de 44 millions d’euros grâce notamment à 150 départs à la retraite non remplacés sur les 18 prochains mois.

Par Agathe Perrier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !