La région Provence-Alpes-Côte d’Azur est la destination touristique favorite des Français, la deuxième des étrangers après l’Île-de-France. C’est également la région qui compte le plus de parcs naturels. Marseille a une grosse carte à jouer, la Provence aussi…

Ce reportage vous emmène dans les coulisses du tourisme en Provence, et cherche à comprendre si le futur du tourisme dans la région pouvait se trouver dans l’écotourisme. Car comme chacun le sait, notre avenir proche exige désormais de renouer des liens respectueux avec la faune et la flore.

Une région : des atouts formidables

La région PACA est sans conteste celle qui a le plus à offrir en terme d’environnement. Des 100 sommets enneigés du massif des Écrins qui culminent à plus de 3000 mètres au parc national de Port-Cros, premier parc marin d’Europe, en passant par les marais camarguais et les roches blanches des Calanques, il y en a pour tous les goûts !

La biodiversité n’est pas en reste : 85% des mammifères de France métropolitaine, 63% des oiseaux, 70% des reptiles, un tiers des insectes, deux tiers des végétaux… Il faut dire que 44% des terres sont recouvertes par la forêt ! Une chance inouïe qu’il faut savoir saisir et exploiter de façon durable, en symbiose avec la nature. 

(Re)découvrir notre terre, voyager local

écotourisme, Et si on faisait de l’écotourisme l’atout numéro 1 de l’économie en PACA ?, Made in Marseille
La Sainte-Victoire, territoire classé Grand Site de France © DR

Les attractions bondées sont souvent considérées par les locaux comme des “attrape-touristes”. Or, il est rare de faire la queue ou de payer pour visiter une réserve naturelle ou un site classé ! Seul prérequis, adopter une attitude responsable. Passé cette prise de conscience, des milliers de kilomètres d’itinéraires balisés s’offrent aux marcheurs de tous acabits et, à la clé, d’époustouflants panoramas. 

L’écotourisme a vocation à prendre une place grandissante dans le tourisme global, l’intérêt pour un style de vie eco friendly se démontre d’année en année. Mais le tourisme local, celui qui limite le déplacement à quelques dizaines de kilomètres autour de chez soi, a tendance lui aussi à prendre de l’ampleur. Économique, il nous rappelle que nous jouissons d’un territoire d’exception que le monde nous envie.

Pourquoi ne pas en profiter, que ce soit pour une journée ou un weekend ? Combien de Marseillais ont-ils gravi le Mont Ventoux enneigé ? Quelle est la proportion de Niçois à avoir déjà observé un vol de flamants roses reflété sur la surface de l’étang de Vaccarès ? L’émerveillement n’est parfois qu’à quelques encablures

écotourisme, Et si on faisait de l’écotourisme l’atout numéro 1 de l’économie en PACA ?, Made in Marseille
Les Saintes-Marie-de-la-Mer ne sont qu’à 1h30 de voiture du Vieux-Port

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !