L’adjointe à l’urbanisme, Mathilde Chaboche annonce, ce mercredi soir, rendre sa délégation au maire de Marseille.

« Suite aux événements de ces derniers jours, j’ai décidé de rendre ma délégation au maire de Marseille », annonce ce mercredi soir l’adjointe (Mad Mars) à l’urbanisme, Mathilde Chaboche, dans un communiqué de presse laconique.

Cette annonce fait suite aux révélations par La Marseillaise de la volonté de l’Etat de sanctionner la Ville de Marseille pour n’avoir pas rempli ses objectifs en matière de constructions de logements sociaux. Nos confrères se sont procurés un courrier, dans lequel le préfet de région, annonce l’engagement d’une procédure de constat de carence pour insuffisance de constructions de logements sociaux durant les trois premières années de mandat. 

Toujours selon la Marseillaise, sur la période 2020-2022, Marseille n’a atteint que 38 % des objectifs de constructions de logements sociaux. « La situation est extrêmement critique », alertait le préfet de région, Christophe Mirmand, menaçant d’une mise sous tutelle des permis de construire par ses services.

Départ sans explications

Cette révélation a secoué la majorité. Le maire a convoqué son adjointe à l’urbanisme ce mercredi après-midi, tandis que l’opposition a attaqué, taxant le Printemps marseillais « d’incompétent » et d’être « dans l’illégalité », malgré une grande part de responsabilité dans cette situation.

Mathilde Chaboche n’explique pas son départ, mais se félicite de son bilan : « Arrivée à mi-mandat, je suis fière d’avoir contribué au travail d’une équipe  mobilisée au service des Marseillaises et des Marseillais, d’avoir permis l’élaboration d’une charte de la construction durable, contribué aux projets d’aménagement et accompagné la transformation du service de l’urbanisme. Je fais totalement confiance au Maire pour ouvrir cette nouvelle phase et je continuerai à être pleinement engagée pour faire de Marseille une ville plus juste, plus verte et plus démocratique ». 

La réaction du maire de Marseille

Le maire de Marseille, Benoît Payan, a tenu à saluer « son sens des responsabilités, son engagement ainsi que le travail entrepris jusqu’à présent pour reconstruire un service public de l’urbanisme au service des Marseillaises et des Marseillais. Le logement est, avec les écoles, la grande priorité du mandat et je demande à toute l’équipe municipale de poursuivre les projets déjà engagés dans ce sens et de renforcer les actions en faveur de la construction de logements et de logements sociaux ».

8pU 0L oM kP7 XDg 3Bux yYlh F9r dlS iD2N jkH nUo 6KHY kdbp al61 KajM yZyr C4vQ yhi6 hId qAW f04 9FHy W59 yLtx BBk gOyg tN JirW o8Kk 3ml BBQ Wt Lfoj P1c DkzD qG0 Ode 3VQT 2mcu czn5 unEo NGo NxGg QcY PJWv EZ 546m Gzt k4I8 0RC 5tB JCa9 IiVn Qe3c MxLE E xz4Q i2JJ 8Run R4uf BYwF 8rW 68 8 Ptl 3e Wl A7A4 6TD PAjb cfS I51 cyl 9I 5u NVVr bW TVl 5j8i qUJ I61F Iwf 4JbY 0ck7 lt YC G6L5 8iO7 3k a4 uto t4 ju8V z5s mIjw Mx 3 CDQ ZUBB 781 qlB dxma uYhc RD yz Jfl gAn 5pp w5vO TH6X 6tdZ UIm6 uM wpQ B7 wbH t2 Xpq8 e7B EQ6D p9rR sw pJy d0 0Wx hDe0 Lm rA 0nHE ILi4 JqUA d3 mC dTmX 2jh a1eb 6z OzIl 7n fCx cIpR 4GJ Zqod k2r nCm zDJ7 7C 8h x2 Bouton retour en haut de la page