Le weekend prochain, Marseille accueille la 51e édition de la Semaine Nautique Internationale de Méditerranée (SNIM), le premier grand rendez-vous de la saison pour les skippers. Cette année, le parrain n’est autre qu’Alain Gabbay, l’un des plus grands marins de sa génération qui s’est construit un superbe palmarès autour du monde dans les années 80. 

A Marseille, la voile c’est plus qu’un sport… On parle bien souvent du foot et on oublie volontiers que nos minots sont animés par cette passion du grand large, qui représente le 3e sport qui compte le plus de licenciés dans la région. Il faut dire que notre rade, sans doute la plus belle de France, a de quoi séduire le monde entier, et même les Bretons.

semaine nautique, Embarquez dans la rade de Marseille pour la semaine nautique internationale (SNIM) !, Made in Marseille
La SNIM en 2015, la rédaction avait embarqué au coeur de la course, un régal !

La SNIM fête ses 50 ans cette année !

Créée en 1965, la Semaine Nautique Internationale de Méditerranée est l’un des grands événements de l’année pour tous les amateurs de voile et de sensations ! Chaque année, une douzaine de nations sont présentes. Professionnels de la Course au large, de la Coupe de l’America et simple amateurs éclairés composent la flotte. Cette année, il y a aura des équipages notamment français, italiens, espagnols, suisses, russes, belges, luxembourgeois…

La course est organisée par la Société Nautique de Marseille, meilleur club de France depuis 5 ans. Notre reportage sur le sujet ici

Et pour cette édition, quoi de plus logique que de compter sur le parrainage d’Alain Gabbay, pour qui la Société Nautique, comme il nous le confie est son “club de coeur depuis toujours “. Une belle expérience humaine à venir ! Avec en plus, en vedette cette année : le majestueux VOR 70 SFS II de Lionel Péan, inauguré en septembre dernier à l’occasion de la Juris Cup ! Nous y étions, reportage ici

semaine nautique, Embarquez dans la rade de Marseille pour la semaine nautique internationale (SNIM) !, Made in Marseille

Nos conseils pour vous faire suivre la course du bord de mer et réaliser de magnifiques photos

La danse des voiliers, c’est bien souvent un bal dont on n’arrive pas à se passer. La poésie des bateaux fait des compétitions de voile, des événements vraiment à part dans l’univers sportif. Sous les conseils de Raymond Lamberti, président de la Nautique, rendez-vous :

  • devant le palais du Pharo pour admirer la danse des bateaux dans la rade nord côté Arenc et Estaque
  • sur la Corniche tout le long pour admirer la compétition côté rade Sud
  • vers les Goudes et Callelongue pour la nocturne afin de voir les voiliers filer vers Porquerolles si le temps le permet
  • au Frioul, profitez en pour passer la journée, et observer les voiliers dans la rade nord et sud. Le point de vue du Sémaphore est top !
semaine nautique, Embarquez dans la rade de Marseille pour la semaine nautique internationale (SNIM) !, Made in Marseille
Raymond Lamberti, un président comblé pour le meilleur club de France ! © Pierik Jeannoutot

Chaque année, La Nautique propose aux Marseillais de monter gratuitement à bord d’un bateau “régate en vue” pour participer à la course de l’intérieur. Malheureusement, fort de son succès, tous les bateaux ont été réservés en seulement deux heures et il ne reste plus de places… On vous souffle tout de même un petit conseil des organisateurs… “Si vous venez un peu plus tôt avant le départ d’un bateau, vous pouvez essayer de monter à bord, car il y a toujours des gens inscrits qui se désistent.

Cette 51e SNIM sera celle du développement durable et du soutien aux marques locales

Pour cette édition, Raymond Lamberti a voulu mettre le cap sur le développement durable en proposant aux 1500 participants qui passeront 4 jours à Marseille, une solution pour les déchets. Chaque jour, les bénévoles veilleront à ce que les marins trient leurs déchets avant de repartir en mer.

Toujours pour aller dans le sens du développement durable, la SNIM s’est associée cette année avec deux belles marques marseillaises : Espigas et les Toiles du Larges. La première fait des espadrilles made in Marseille sacrément jolies et la seconde recycle des voiles et des équipements de bateau pour faire des objets du quotidien comme des sacs et accessoires de déco. Deux superbes entreprises qui auront à coeur d’accompagner “les voileux” ces prochaines années. La SNIM compte cette année encore sur le soutien de la Banque Populaire, partenaire officiel de la Fédération française de voile depuis 25 ans.

Le programme de la compétition en détail

Vendredi 25 mars 2016

  • 15h : mise à disposition en mer pour une ou plusieurs courses
  • 20h : soirée festive sur le pavillon de la nautique organisée en partenariat avec RTL2

Samedi 26 mars 2016

  • 8h : petit dej’ sur les quais
  • 9h30 : briefing
  • 11h : mise à disposition en mer pour une ou plusieurs courses
  • 19h : soirée festive sur le pavillon de la nautique organisée en partenariat avec RTL2

Dimanche 27 mars 2016

  • 8h : petit dej’ sur les quais
  • 9h30 : briefing
  • 11h : mise à disposition en mer pour une ou plusieurs courses
  • 20h : soirée des équipes à la Criée

Lundi 28 mars 2016

  • 8h : petit dej’ sur les quais
  • 9h30 : briefing
  • 11h : mise à disposition en mer pour une ou plusieurs courses
  • 19h : annonce des résultats et remise des récompenses par Alain Gabbay

Nos photos de l’édition 2015

Une course nocturne très attendue

La SNIM est l’une des courses les plus attendues de l’année par les marins, et elle le doit notamment à sa traditionnelle Grande Course, appelée course de nuit par les coureurs. Une boucle de 80 à 100 milles nautiques, réintroduite dans le programme depuis 2011 et plébiscitée par les coureurs. Elle concerne les classes IRC1, IRC2 et IRC3. “Le principe est de programmer la course à date variable de manière à s’adapter au mieux aux conditions météo“ explique Raymond Lamberti “Car le lendemain matin, les coureurs doivent pouvoir être frais et disponibles pour enchaîner les parcours banane. Tout le monde comprend cette règle du jeu qui pimente le déroulement de la manifestation.“

Départ prévue le vendredi après-midi pour un côtier, avec arrivée en début de soirée pour les premiers, la Grande Course peut être décalée au samedi en fonction des conditions météorologiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !