La Régie des Eaux du Pays d’Aix a inauguré le 9 novembre son unité de production de biogaz sur le site de la station d’épuration de la Pioline.

Inaugurée le 9 novembre en présence des élus du Pays d’Aix, de la Métropole et de la Région, la nouvelle unité de production de biogaz va produire l’équivalent de la consommation annuelle de 850 foyers.

Concrètement, cette nouvelle infrastructure permet d’épurer le biogaz issu du traitement des boues produites sur le site de la station d’épuration de la Pioline (STEP). Une fois épuré et odorisé, le biogaz devient du biométhane qui est réinjecté dans le réseau de gaz de la commune, à destination essentiellement des quartiers de La Pioline, Les Milles, Montclar, Saint-Joseph et La Parade.

« L’injection du biométhane dans le réseau de gaz, à ce jour considéré comme le mode de valorisation du biogaz le plus vertueux, permet d’améliorer l’empreinte environnementale de notre usine de traitement des eaux usées et d’optimiser le bilan énergétique et économique d’exploitation de l’usine », précise Stéphane Paoli, Président du Conseil d’Administration de la Régie des Eaux du Pays d’Aix.

La STEP a une capacité de 165 000 équivalents-habitants. La quantité d’eaux usées traitées sur le site de La Pioline est de 6 846 516 m3, représentant 85% des eaux usées de la commune d’Aix-en-Provence et 65% du volume global des eaux usées traitées sur le périmètre de la Régie.

La 2e unité des Bouches-du-Rhône

En termes de capacité de production, cette nouvelle unité se positionne comme la seconde à l’échelle du département après celle de Marseille, et la 4e unité de la région si l’on ajoute celles de Cagnes-sur-Mer et Fréjus.

Le projet s’inscrit dans le programme France Relance initié par le gouvernement en 2020 pour une économie plus verte et répond aux objectifs du Plan Climat-Air-Energie de la Métropole Aix-Marseille-Provence qui vise, à l’horizon 2050, l’atteinte de la neutralité carbone, la réduction massive (50 %) des consommations de l’ensemble des secteurs et une production de 100 % d’énergie consommée renouvelable.

Un an de travaux et un investissement de 2,7 millions euros HT ont été nécessaires pour financer l’ensemble du projet. Celui-ci a été financé à hauteur de 1 249 000€ par la Régie des Eaux du Pays d’Aix et subventionné par l’Agence de l’Eau (970 500 €) et l’ADEME (83 000 €) dans le cadre du plan France Relance et la Région Sud – Provence-Alpes-Côte d’Azur (400 000 €).

énergie, À Aix, les eaux usées de la station d’épuration sont transformées en énergie verte, Made in Marseille
L’unité permettra d’alimenter l’équivalent de 850 foyers en énergie verte et locale (entre 80 et 100 Nm3/h générés soit près de 5 Gwh/an)
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !