Au programme de cette 26e édition du PriMed à Marseille : 22 projections de films documentaires en accès libre et autant de débats sur les thématiques qui touchent les pays du pourtour méditerranéen.

Organisé depuis 1995 par le Centre méditerranéen de la communication audiovisuelle (CMCA), le PriMed (Prix international du documentaire et du reportage méditerranéen) est un festival de films documentaires et reportages traitant des problématiques de l’aire culturelle méditerranéenne au sens large, des côtes de l’Atlantique aux rives de la Mer Noire. Il accueille chaque année plus de 7 000 spectateurs.

Du 5 au 10 décembre prochain, 22 films venant de 13 pays des rives de la Méditerranée seront projetés lors de séances publiques et gratuites à la bibliothèque l’Alcazar, à la Mairie des 1er-7e arrondissements, au Mucem et à l’Artplexe Canebière.

Les voix des femmes mises à l’honneur

Lors de cette 26e édition, et pour la première fois, la moitié des documentaires présentés a été réalisée ou co-réalisée par des femmes. C’est le cas de « As I Want » de la réalisatrice Samaher Alqadi, qui a choisi de porter la voix unie des femmes dans les rues égyptiennes contre les agressions sexuelles. Dans « The Other Side of the River », Antonia Kilian raconte, quant à elle, l’histoire d’Hala, 19 ans, qui a traversé l’Euphrate pour échapper à un mariage forcé.

Parmi les nombreux thèmes abordés au PriMed cette année, la guerre est omniprésente, faisant écho à celle qui fait l’actualité aujourd’hui, la guerre en Ukraine. « Ce que la guerre a fait de nous » donne la parole aux anciens appelés contraints de participer à la guerre d’Algérie. La réalisatrice de « Sentinelle éternelle » interroge les journalistes victimes de bombes artisanales en Syrie. Enfin, « #Schoolyard » dénonce les crimes perpétrés par l’armée israélienne contre des civils libanais.

primed, Le PriMed, festival de la Méditerranée en images, revient du 5 au 10 décembre, Made in Marseille
© The Other Side of the River / Antonia Kilian

Le Prix des jeunes de la Méditerranée

Des débats en présence des réalisateurs auront lieu à l’issue des 18 projections. Onze prix seront décernés aux films en compétition : Enjeux méditerranéens, Art, patrimoine et cultures de la Méditerranée, Première œuvre… ainsi que des prix à la diffusion sur les chaînes 2M (Maroc), France 3 Corse ViaStella et Rai 3 (Italie). Le jury sera présidé par Annick Cojean, autrice et grand reporter au journal Le Monde.

Le PriMed donne également la parole aux jeunes : plus de 3 500 lycéens de la région Sud et de pays du bassin méditerranéen attribueront le Prix des jeunes de la Méditerranée. Après avoir visionné en classe trois œuvres documentaires, ils se réuniront à l’Alcazar et au Mucem pour débattre et voter pour leur film préféré. L’occasion pour eux de croiser leurs regards et de réfléchir ensemble à la construction d’un avenir commun.

Plus d’informations

Pour connaître la programmation complète, rendez-vous sur le site du Primed.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !