La mairie des 6et 8arrondissements de Marseille lance des réunions publiques pour imaginer l’avenir des places Notre-Dame-du-Mont et Paul Cézanne.

La mairie des 6et 8arrondissements a lancé une série de réunions avec les habitants pour travailler sur le réaménagement de la place Notre Dame du Mont ainsi que sa voisine directe, la place Paul-Cézanne. Une première réunion publique s’est tenue lundi 26 septembre. Une seconde aura lieu lundi 10 octobre à la Maison pour tous du Cours Julien.

Le premier axe de réflexion porte sur les déplacements et la place de l’automobile. Pour améliorer « la mobilité des piétons, des voitures et des vélos » a expliqué Pauline Delage, lors du dernier conseil d’arrondissements.

La création d’un ou plusieurs espaces de convivialité, tels des squares ou des jeux d’enfants, est sur la table. L’adjointe au maire des 6-8, déléguée à ce secteur, rappelle que le second objectif est que « toutes et tous puissent prendre place… sur cette place ».

Une large partie du secteur dédiée à la voiture

Mobilité et espaces publics, ces deux questions sont fortement liées sur ces places. Malgré de nombreux commerces, services, bars et restaurants, les véhicules motorisés occupent la plus grande partie. C’est ce que pointe une première ébauche d’études de la mairie de secteur.

On y apprend que le stationnement et la voirie représentent 43 % de la surface totale. Les passages et cheminements piétons occupent pour leur part 40 %. Suivent les commerces et terrasses sur 11 % du périmètre et la végétation sur 3 %. Le reste étant occupé par des équipements urbains.

notre-dame-du-mont, La mairie des 6-8 souhaite réaménager la place Notre-Dame-du-Mont, Made in Marseille
La place Notre-Dame-du-Mont

Vers de premiers aménagements en 2023 ?

Piste cyclable, cheminement piéton mieux balisé, création de squares ou jardins, plus de végétal et moins de minéral… « C’est ce qui est ressorti pour l’instant sur la première réunion publique », explique Anne Meilhac.

L’adjointe de secteur, en charge notamment de la transformation de l’espace public, rappelle que la Métropole détient la compétence de la voirie, et sera donc aux manettes de l’opération.

La mairie des 6-8 espère toutefois avancer rapidement avec cette phase de consultation citoyenne. L’objectif est de construire le projet avec les habitants pour « produire un bon de commande et gagner du temps », poursuit l’élue. 

La Métropole devra toutefois réaliser des études préalables au lancement de l’opération. « Nous espérons qu’elles soient lancées début 2023. Et pourquoi pas débuter le chantier la même année. Nous pourrions commencer avec des aménagements transitoires ». Elle invite les riverains qui souhaitent participer au travail à s’inscrire à la prochaine réunion publique sur le sujet, lundi 10 octobre à 18h30 à la Maison pour tous du Cours Julien.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !