Fermée depuis 2009, l’ancienne usine Legré-Mante de la Madrague de Montredon a ouvert ses portes à l’occasion des Journées européennes du Patrimoine. L’enquête publique sur le projet de dépollution et de réhabilitation de cette friche nichée au pied des Calanques a débuté ce 19 septembre.

L’ancienne usine chimique de la Madrague de Montredon, connue sous le nom de Legré-Mante, a été l’un des fleurons de l’industrie marseillaise pendant plus de deux siècles avec, en toile de fond, le massif des Calanques et un panorama exceptionnel sur la mer.

Fermée depuis 2009 et laissée dans son jus, la friche industrielle est depuis quelques années l’objet d’un grand projet immobilier. Aux manettes, Ginkgo, un promoteur spécialisé dans la revalorisation de terrains pollués. Propriétaire du terrain depuis 2017, il porte aux côtés de Constructa l’opération d’aménagement urbain « 195, La Calanque ».

Les habitants sont invités à s’exprimer sur le projet dans le cadre de l’enquête publique qui a débuté ce lundi 19 septembre.

Legré Mante, Ouverture de l’enquête publique pour la réhabilitation de l’ancienne usine Legré-Mante, Made in Marseille
80% des bâtiments doivent être réutilisés pour être transformés en logements, en commerces et en services.

« 195, La Calanque » pour donner une seconde vie à l’usine Legré-Mante

Le projet de Ginkgo et Constructa prévoit la réhabilitation de 80 % des anciens bâtiments industriels en logements, commerces et services avec, en amont, une dépollution du site.

« Notre mission est de nous engager dans la reconstruction de la ville sur la ville, explique Ariane Giraud, directrice des investissements chez Ginkgo. Il s’agit par exemple d’acquérir des fonciers dégradés en centre urbain, avec une complexité environnementale et patrimoniale, et de mettre en place un projet de territoire durable. C’est ce que l’on cherche à faire ici ».

Dans le détail, le programme repose sur la réalisation de 152 logements et la création d’une résidence de tourisme, d’une maison de retraite, de commerces et de locaux à destination du public, dont 556 m² de services et 515 m² d’équipements publics. 383 places de parking doivent aussi être aménagées.

Legré Mante, Ouverture de l’enquête publique pour la réhabilitation de l’ancienne usine Legré-Mante, Made in Marseille
Visuel de présentation du projet 195, La Calanque © Kern + associés pour Ginkgo

Les espaces extérieurs doivent subir un profond lifting avec la création d’une grande place publique. « Nous allons faire tomber le mur en bord de route pour avoir un accès direct vers la mer, planter quelques arbres et rendre cet espace aux habitants », nous indique Matthieu Mercinier-Salvaresi, architecte chez Kern+Associés qui est partie prenante du projet.

Sur les 8 hectares de terrain dont Ginkgo est propriétaire, 5 hectares doivent être restitués au Parc national des Calanques, permettant la création d’une liaison piétonne directe du littoral aux massifs.

Legré Mante, Ouverture de l’enquête publique pour la réhabilitation de l’ancienne usine Legré-Mante, Made in Marseille
Une journée portes ouvertes était organisée le samedi 17 septembre.

Les habitants sont invités à s’exprimer jusqu’au 21 octobre

La 39e édition des Journées européennes du Patrimoine a été l’occasion, ce samedi 17 septembre, pour les riverains et autres curieux de découvrir cette friche et son projet de reconversion. Par petits groupes, ils ont pu arpenter les quelques hectares de terrain voués à être dépollués et réhabilités.

C’est une nouvelle étape qui s’est ouverte ce lundi 19 septembre avec le lancement de l’enquête publique qui va permettre aux habitants de consulter le projet en détail et de s’exprimer sur celui-ci jusqu’au vendredi 21 octobre.

Riverains, citoyens, associations de quartier et environnementales suivent ce projet de près depuis son annonce et manifestent parfois leurs craintes. Ils s’inquiètent, notamment, des conditions de dépollution du site et de l’impact sur la circulation automobile dans le quartier qui enregistre déjà, en basse saison, un passage estimé à 8 000 voitures par jour.

Cette phase de consultation va leur offrir un cadre pour faire remonter leurs remarques et questionnements auprès des autorités publiques, dans l’optique de trouver des solutions avant le lancement des travaux prévu en 2023 et une livraison du nouveau « cœur de village » annoncée pour 2026.

Propositions et observations

Le public peut consigner ses observations et propositions du lundi 19 septembre 2022 à 9h au vendredi 21 octobre 2022 à 16h30 :

  • sur les registres d’enquête publique disponibles en Mairie de Marseille – Direction Générale Adjointe « ville plus verte et plus durable » et en Mairie des 6ème et 8ème arrondissements de Marseille.
  • sur le registre dématérialisé sécurisé ouvert sur le site internet suivant : https://www.registredemat.fr/legremante
  • par courriel à l’adresse suivante : legremante@registredemat.fr
  • par courrier (le cachet de la poste faisant foi) adressé à Monsieur Marcel GERMAIN, président de la commission d’enquête, au siège de l’enquête, Direction Générale Adjointe « ville plus verte et plus durable », 40 rue Fauchier, 13233 Marseille Cedex 21.

> Plus d’informations

Visite de la friche Legré-Mante

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !